Accueil Politique

Bénin : Albert Tévoédjrè réagit à la levée du camp policier au domicile de Boni Yayi

Bénin : Albert Tévoédjrè réagit à la levée du camp policier au domicile de Boni Yayi | Benin Times
Bénin : Albert Tévoédjrè réagit à la levée du camp policier du domicile de Boni Yayi

Absent de la scène politique pour des raisons de santé, Albert Tévoédjrè suit cependant de très près, la situation socio-politique du Bénin. Ce dernier s’est prononcé sur la libération du domicile de Boni Yayi, qui pour des raisons de santé, n’est plus sur le territoire national. C’est à travers un message de Tévoédjrè, diffusé par le quotidien Fraternité qu’on lit les lignes de son intervention sur le sujet.

Message d’Albert Tévoédjrè

Humble Contribution à la Paix

Au moment où certains frères, pourtant partenaires des réflexions, conclusions et conséquences politiques de la Conférence Nationale, nous ont surpris par leurs diatribes concernant les présidents Nicéphore SOGLO et Boni YAYI à qui ils doivent néanmoins leur ascension politique au niveau national et régional, il est heureux de pouvoir féliciter l’honorable député Adam BAGOUDOU de Tchaourou.

J’ai eu le privilège de l’accueillir et d’encourager son initiative pertinente, d’organiser avec d’autres (Théophile WOROU notamment) la rencontre du 20 Juin entre le Chef de l’Etat et les cadres et sages de Tchaourou pour se préoccuper de la liberté, de la santé et de la dignité de notre ancien Chef de l’Etat Boni YAYI. Il faut aussi saluer le soutien de Barthélémy KASSA au député BAGOUDOU dans le dénouement de cette triste et douloureuse affaire. On doit enfin honnêtement remercier le Président de la République Patrice Talon d’avoir accueilli avec bienveillance cette démarche sincère et généreuse. Ensemble, travaillons et prions pour la paix par le juste chemin du vrai dialogue.

Des hommes de Dieu, Antonin Gautier à Tchaourou, Thomas Mouléro à Savè, Georges Hounyèmè à Parakou, les mânes de nos ancêtres à travers tout le pays nous y aideront puissamment. Allah nous entendra. Il agira. Restons confiants.

Adjati, Maison Africaine de la Paix 22 juin 2019 Albert TEVOEDJRE (Frère Melchior) Rapporteur Général de la Conférence Nationale

Commentaires Facebook