Accueil Politique

Amnesty International exige le retrait des policiers du domicile de Boni Yayi

Amnesty International exige le retrait des policiers du domicile de Boni Yayi | Benin Times
Amnesty International exige le retrait des policiers du domicile de Boni Yayi

La situation politique au Bénin est devenue tellement criât que plusieurs organisations interviennent pour un retour à la normale des choses. La toute dernière intervention est celle d’Amnesty International qui déplore les pertes en vies humaines, la violation des droits de l’homme, observées tout dernièrement au Bénin.

Dans un communiqué en date du mardi 14 mai, Amnesty s’est prononcée sur la situation au Bénin et indique que la répression a atteint des « proportions inquiétantes au Bénin où quatre personnes ont été tuées lors des manifestations post-électorales, et les familles des victimes peinent à récupérer les corps du fait d’obstacles administratifs ».

L’autre chose que déplore Amnesty International est la situation actuelle de Boni Yayi, assigné en résidence. Il ne reçoit plus de visite et ne sort pas non plus. Sa maison et le quartier Cadjèhoun où il réside sont sous haute surveillance policière. Pour Amnesty, c’est une violation des droits de l’homme, raison pour laquelle, l’organisation demande aux autorités d’ordonner aux policiers à ce qu’ils libèrent les rues de la maison de Yayi tout en levant également, la surveillance policière permanente devant son domicile.

Commentaires Facebook
Lire aussi  8ème circonscription électorale:Rachidi Gbadamassi en tournée explicative