Accueil Politique

Alimatou Badarou prie pour Talon et le Bénin

0

El Hadja Alimatou Badarou, membre fondatrice du Bloc Républicain a organisé hier jeudi 10 janvier 2018, une séance de prière pour le Bénin. Elle s’est tenue à la maison du peuple d’Akpakpa à Cotonou et a réuni Imams, Alfa et autres fidèles de Cotonou et de ses environs.

 Ils étaient nombreux, les Imams, Alfa et fidèles musulmans de Cotonou et environs, à prendre d’assaut la maison du peuple d’Akpakpa hier 10 janvier, jour symbolique pour le Bénin. A l’invitation de El Hadja Alimatou Badarou, membre fondatrice du Bloc Républicain, ils étaient venus prier pour le Chef de l’État, son gouvernement, les institutions de la République et pour la paix au Bénin. Pour l’initiatrice, il était question d’implorer la grâce d’Allah sur le Bénin en ce début d’année, une année particulière qui selon ses propos, sera marquée par les élections législatives. Des élections particulières, dit-elle, faisant allusion aux nombreuses réformes engagées par le Chef de l’État, Patrice Talon, en l’occurrence, la réforme du système partisan. « On fait cette prière pour implorer Allah de nous conduire dans toutes ces réformes,  d’aider le président de la République, de le guider et que les Béninois retrouvent la paix tant espérée », a confié Alimatou Badarou. Appréciant l’initiative à sa juste valeur, l’Imam central de la mosquée centrale d’Ayelawadje Cotonou, Amoussa Raphiou,   a fait savoir que le Bénin a réellement besoin de prière. Il a à cet effet salué la démarche de Dame Alimatou Badarou. Tout en exhortant la population à prier pour le Chef de l’État, pour un bon accomplissement de sa mission, il a émis le vœu que de telles initiatives se répètent dans le temps. Venu en soutien à l’Amazone de la 15e  circonscription électorale, Oswald Akpali, représentant la Coalition Bénin en Route, membre du Bloc Républicain a aussi salué l’initiative et exprimé  sa reconnaissance à toutes les personnes qui ont répondu à l’appel.

Thomas AZANMASSO

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Matin Libre ». Benin Times n’es pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here