Accueil Politique

Affaires Atao : de nouveaux magasins démantelés hors de Cotonou

1

Le feuilleton Atao avec la découverte des faux médicaments est loin de livré son dernier épisode. Dans l’après-midi de ce mercredi, c’est un nouveau magasin de stockage de faux médicaments qui serait entrain d’être vider par la police à Porto-Novo. Le même scénario serait en cours actuellement à Ouidah où des cartons de faux médicaments sont découverts. Pour l’heure, l’opération de saisie se poursuit.
Détails à suivre……

Commentaires Facebook

1 COMMENTAIRE

  1. C’est déplorable pour notre pays où les hommes politiques couvre le faux et c’est bon à leur yeux. Je me pose encore la question de savoir ce que l’ancien président de la République nicephor SOGLO faisait au chevet du député atao ? On dit que la personne vend des médicaments non autorisée par nos loi et vous venez le soutenir. Et ce qui me fait plus mal c’est quand la population ce lève pour empêcher la police de faire sont travail !! Mais j’ai une question pour cette population la.  » lorsque les bonnes dame au marché dantokpa sont persécuté pour c’est faux médicaments est qu’il y a c’est homme politique qui intervient ?? Jamais maintenant comme il s’agit d’eux on nous parle d’acharnement politique et on le soutien encore parce que son fils et lui ont détourné et on les appelle à l’ordre et il trouve qu’il est un adogocrate après c’est pour aller fêter leur milliards en Suisse et la population ne vois pas tout ça pour commencer par ce poser de questions ?
    Mais une chose est sûre le régime en place n’est pas aussi honnête car avec toute les voles qu’à faire l’ancien ministre des eaux bathelemi KASSA on ne le poursuit par parce qu’il est un mouvencier ….Le pays fait trop rire parce que le général dénoncé la mauvaise gestion on l’enleve de son poste…..
    Mais une chose est sûre lorsque la politique va ce mêle à l’affaire atao
    Vous verrez bien que ce cinéma va fini
    Force a vous et que la famille soglo continue toujours pas fêté ses milliards .Il a un Dieu pour les pauvres

    Frejo depuis parakou

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here