Accueil Politique

Adrien Houngbédji : « je n’ai pas de leçons à recevoir »

0
Adrien Houngbédji :
Adrien Houngbédji : "je n'ai pas de leçons à recevoir"

La discussion très tendue à l’Assemblée nationale lors de la plénière du jeudi dernier a vraiment remonté Me Adrien Houngbédji qui n’a pas marché ces mots. Il dit que l’heure n’est plus à de vaines discussions ou des querelles immatures, mais plutôt de trouver une solution pour sortir de la crise.

Chose qu’il a fait selon lui, et ce, en surmontant des obstacles. Il a invité les députés à se concentrer sur l’essentiel puisque « c’est du pays qu’il s’agit. Je ne suis pas là pour faire de la politique politicienne; moi je n’ai plus de carrière à faire. Aujourd’hui, les données sont différentes…je vous ai dit qu’hier à 19 heures j’ai rendez-vous avec les formations politiques pour la concertation sur le code électoral…Je suis allé et je n’ai vu que les formations de l’opposition. Dès lors, la concertation n’a pas pu se faire, bien au contraire par rapport au travail fait par le comité paritaire, j’ai reçu une lettre signée de Garba Yaya et Eric Houndété qui conteste ce qui a été fait par le comité paritaire. Vous me prenez pour qui dans ces conditions ? Faut pas exagérer ! », a déploré le président de l’Assemblée nationale.

Cependant, il dit être à la fin de sa mission qui est de chercher des solutions pour une sortie de crise. La balle est désormais dans le camp de la commission des lois, fait-il savoir. « N’ayant pas réussi à faire une concertation hier, j’ai ramené le texte tel qu’il a été examiné en conférence des présidents et au niveau du comité paritaire. Est-ce qu’on a besoin de gloser sur ça ? C’est la plénière qui est souveraine. La commission des lois écoute tout le monde », a expliqué Houngbédji.

« Moi je me reconnais parfaitement dans ce que j’ai fait. Et je n’ai pas de leçons à recevoir », a-t-il dit pour terminer son intervention.

Commentaires Facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here