Accueil Politique

8ème circonscription électorale:Rachidi Gbadamassi en tournée explicative

0
8ème circonscription électorale:Rachidi Gbadamassi en tournée explicative
8ème circonscription électorale:Rachidi Gbadamassi en tournée explicative

8ème circonscription électorale:Rachidi Gbadamassi en tournée explicative

Le député Rachidi Gbadamassi, tête de liste du Bloc républicain (Br) dans la 8ème circonscription électorale, a  bouclé,  le vendredi 12 avril 2019,  sa tournée explicative par la Commune de Parakou.

Cette sortie de l’élu du peuple qui intervient au lendemain de l’échec du consensus à l’Assemblée Nationale pour des élections législatives inclusives, vise  à informer la base sur les réelles motivations des partis de l’opposition, et sensibiliser les militants sur la nécessité de travailler à  préserver la paix. De Tchaourou à Parakou en passant par N’Dali et Pèrèrè, les populations ont démontré qu’elles sont toujours acquises à la cause du député Rachidi Gbadamassi, candidat, tête de liste dans la 8ème circonscription électorale. Face à ses militants, il a rappelé la genèse du système partisan, son fondement et ses avantages pour notre pays. D’après ses explications, depuis les indépendances, aucun parti politique au Bénin n’a pu conquérir le pouvoir d’Etat,  alors qu’il en  existait plus de 250 dans un pays d’environ 11millions d’âmes. C’est ce constat,  a-t-il poursuivi,  qui a  amené les députés de la 7ème législature à réformer le système partisan. Il s’agit de la formation de blocs politiques prônée par  la Charte des partis politiques et le Code électoral votés et promulgués. « Au cours du jeu,  il est apparu qu’il faut changer la règle. Ce qui ne devrait pas être le cas. Mais, on a accepté dans l’intérêt supérieur de la Nation», a-t-il fait savoir. Malheureusement a-t-il regretté, à la table de négociation,  les amis d’en face ont fait de la surenchère en remettant en cause tout ce qui a été fait dans ce sens. N’en pouvant plus, la majorité parlementaire a  claqué la porte. Ainsi, les élections législatives auront lieu avec deux partis composés des 2/3 des formations politiques au Bénin. Après ces éclaircissements, Rachidi Gbadamassi a invité ses militants à ne pas céder aux chantages et à la provocation et la  violence.

Zéphirin Toasségnitché

(Br Borgou-Alibori)

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Actu Benin ». Benin Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here