Accueil Life style

Prendre du poids entre deux grossesses présente des risques pour le bébé

Prendre du poids entre deux grossesses présente des risques pour le bébé | Benin Times

C’est une récente étude suédoise qui le dit : les femmes qui prennent beaucoup de poids entre deux grossesses (plus de 6 kg) mettent en danger la vie de leur futur bébé. On le sait : le poids de la future maman a une influence sur la santé du bébé à naître. Césariennes, hémorragies post-partum, fausses couches, prématurité, troubles du développement… Les risques sont nombreux si la grossesse se déroule en état d’obésité ou de surpoids.

Mais ce qu’on sait moins, c’est que les variations du poids de la femme entre deux grossesses sont également mauvaises pour le futur bébé… Pour en arriver à cette conclusion, des chercheurs du Karolinska Institutet in Stockholm (Suède) ont analysé le profil santé de 450 000 femmes, grâce aux données du Swedish Medical Birth Register recueillies entre 1992 et 2012.

Lire aussi  3 Conseils pour préserver son mariage et avoir un couple épanouie

Perdre du poids pour un bébé en bonne santé

Verdict : les femmes qui avaient pris plus de 6 kilos entre leur premier et leur second enfant augmentaient de 30 à 50 % leur risque de fausse couche au cours de leur seconde grossesse, évidemment. Cette statistique dépasse 50 % si la prise de poids dépasse 11 kg.

Le risque de décès du bébé au cours de ses 28 premiers jours était, lui, supérieur de 27 à 60 % par rapport à la normale : parmi les causes principales, des anomalies congénitales, des asphyxies, des infections bactériennes et des syndromes de mort subite du nourrisson. Et les statistiques étaient encore plus élevées si, lors de sa première grossesse, la future maman était déjà en surpoids, même léger (IMC supérieur à 25)…

Lire aussi  Marque-place de mariage : 5 idées pour une jolie table

Bonne nouvelle : les femmes qui étaient parvenues (cette fois-ci) à perdre 6 kilos entre deux accouchements augmentaient sensiblement les chances de survie de leur enfant – une hausse de 50 % environ. Sans se mettre au régime « pain dur et eau chaude », et si on prenait un peu soin de notre ligne, pour assurer le bien-être du (futur) petit dernier ?

 

Source : topsante.com

Afrique femme

Commentaires Facebook