Accueil Life style

Les émotions, ça creuse… surtout les femmes

Les émotions, ça creuse... surtout les femmes | Benin Times

On mange sous le coup de l’émotion, a-t-on souvent coutume de dire. C’est le cas de 52 % des femmes, contre 20% pour les hommes, selon des travaux sur « l’émotionnalité alimentaire » et le surpoids publiés mercredi 10 avril dans l’American Journal of Clininal Nutrition, réalisée à partir d’un échantillon de 35 641 adultes participant à l’étude Nutrinet-Santé et interrogés en ligne.

Lire aussi  Allaitement au sein pour lutter contre le cancer du sein

L’influence des facteurs psychologiques sur le surpoids et l’obésité est de plus en plus reconnu. « Mais peu d’études explorent le lien entre le surpoids et l’émotionalité alimentaire » (le fait de manger sous le coup de l’émotion), explique Sandrine Péneau, chercheuse à l’Unité de recherche en épidémiologie nutritionnelle (UREN, U557Inserm-U1125Inra-CNAM-université Paris-XIII), dirigée par le professeur Serge Hercberg…

Florence Bayala

Afrique femme

Commentaires Facebook