Accueil Justice

1ere session criminelle du TPI : 20 ans de prison pour Isaac Folly

Ouverte le jeudi dernier, la première session criminelle du tribunal de première instance de première classe de Cotonou au titre de l’année 2019 vient de boucler son premier dossier, qui on peut le dire, en est un très grand. Isaac Dieu-donné Folly a écopé de 20 ans d’emprisonnement ferme pour meurtre sur Ashley Gomez et tentative de meurtre sur dame Lucresse Hazoumè.

Il était en prison depuis 2012 pour cette cause. Maintenant, il y retourne pour y purger sa peine. En effet, le jeune Isaac avait rencontré Ashley Gomez au stade de l’Amitié. Les faits remontent au 31 juillet 2012. Âgée de 18 ans, la jeune fille en classe de terminale avait été prise de compassion pour Isaac. Pour l’aider, elle l’amena chez sa mère en tant que vieil ami pour que cette dernière puisse l’aider en lui permettant de gérer la boutique qu’elle envisage ouvrir. Dans un premier temps, la mère était réticente. Mais ensuite, elle a fini pas accepté la fréquentation des deux. Le 31 juillet, Isaac Folly s’est rendu au domicile d’Ashley comme il en avait désormais pris l’habitude. Il a exécuté quelques tâches domestiques. Dans l’après-midi, Ashley était sortie avec ses deux nièces laissant à la maison, sa mère et Isaac.

Mais pour des raisons inconnues, ce dernier a attaqué dame Lucresse, l’étouffe avec un pagne jusqu’à ce qu’elle perde connaissance. Alors qu’il venait de mettre à terre cette dernière, il a entendu sonner à la porte. Il traine dame Lucresse Hazoumè dans un débarras et la ligote avant d’ouvrir à la jeune Ashley et ses nièces. Demandant d’après sa mère, Isaac fit comprendre à cette dernière qu’elle était sortie. Mais la fille a entendu sa mère crier depuis le débarras. Le temps de se rendre compte de ce qui se passait, Isaac l’a étranglé, en lui mettant un tissu dans la bouche pour ensuite la ligoter et la trainer dans le débarrasas. Avec un sac plastique, il couvre la tête de chacune des deux. Voulant faire pareil avec les nièces, celles-ci le supplièrent et donc, il a les a juste ligoté.

Mais avant de quitter les lieux, il a pris le soin d’enrouler dame Lucresse et sa fille dans un tapis. Amenant avec lui, des objets volés. Quelque temps après, Lucresse Hazoumè s’est relevée, délivra ses nièces, découvre le corps de sa fille. Elle alerta le voisinage et la Police. Après plusieurs semaines en mode fugitif, Issac Folly a été appréhendé par la police à Sainte Rita à Cotonou. Lors de son audition, il a reconnu les faits, mais disant que c’était involontaire. Déposé à la prison le 25 septembre 2012, le ministère, à l’ouverture du dossier, a requis 30 ans de réclusion criminelle contre lui.

Face à ça, son avocat, Me Filibert Béhanzin a demandé une requalification des faits en homicide involontaire et en cours mortels. Car dit-il, le jeune homme n’a rien amené sur les lieux du crime pour commettre l’acte. Ceci dit, il n’avait pas prévu commettre un meurtre. Il reconnait quand même que son client est coupable et demande que la peine soit revu à 10 ans de réclusion avec un aménagement de peine pour permettre à Isaac d’apprendre un métier. Mais la cours au regard des articles 21, 468 et 480 du code pénal, a condamné à 20 ans de réclusion criminelle, le sieur Isaac Dieu-donné Folly qui dispose d’un délai de quinze jours francs pour interjeter appel contre le jugement.

Commentaires Facebook