Accueil International

WanDiscovery : Teni, la chanteuse humaniste nigériane qui séduit les mélomanes !

WanDiscovery : Teni, la chanteuse humaniste nigériane qui séduit les mélomanes ! | Benin Times
WanDiscovery : Teni, la chanteuse humaniste nigériane qui séduit les mélomanes !

Humaniste autoproclamée, féministe, et talent africain en plein essor, Teni The Entertainer surfe sur la vague du succès des superstars de la musique nigériane. La Wanda Team vous emmène aujourd’hui à la découverte de cette artiste hors du commun.

Âgée de 26 ans, Teniola Apata de son vrai nom est une chanteuse dont les talents en tant qu’artiste compositeur / interprète en font l’un des artistes les plus branchées du continent. Issue d’une famille d’artistes musiciens, elle jouait déjà de la percussion à l’âge de 2 ans. À 4 ans, elle s’est produite devant des gouverneurs régionaux dans l’ouest du Nigeria, à Yoruba, d’où elle est originaire.

Mais sa carrière débute réellement en 2016 lorsqu’elle signe avec le label Fingers du chanteur nigérian Shizzi. Son timbre vocal et ses compositions lui vaudront de taper dans l’œil de Davido, pour qui elle écrira le morceau “Like Dat” qui eut un succès retentissant.

Après de nombreux freestyles sur Instagram qui lui permettent d’attirer un nombre importants de followers, elle sort en Juin 2018 le titre “Askamaya” qui lui vaudra d’être désignée Rookie de l’année aux Headies Awards 2018.

Lire aussi  RDC: 100 morts d'Ebola en trois semaines

Dans un pays paternaliste, conservateur et religieux comme le Nigeria, rares étaient pourtant ceux qui auraient prédit une telle ascension fulgurante à la gloire de Teni, garçon manqué, autoproclamée “vice-présidente de l’association des personnes grasses“. Insensible aux pressions qui dominent le secteur du divertissement (être belle, être mince), la jeune femme s’assume et préfère les couvre-chefs aux extensions de cheveux ultra-lisses et les pantalons de jogging aux minijupes.

C’est tout le contraire de sa soeur Niniola, autre grand nom de la musique nigériane, qui ne se déplace jamais sans ses immenses talons aiguilles, ses faux-cils et ses longs ongles manucurés.

Même quand on était petites, elle a toujours fait la diva“, dit Teni de sa soeur, avec affection au micro de l’AFP. Pour Teniola, “le plus grand combat dans la vie, c’est de savoir être soi-même“.

Niniola Apata

Aujourd’hui, tout le Nigeria ou presque entonne les paroles de ses tubes « Uyo Meyo », « Askamaya », ou « Case », sur lequel s’est ambiancé tout récemment le multimilliardaire Aliko Dangote.

Le compte Instagram de Teni est suivi par plus de 2 millions d’abonnés et ses vidéos sur YouTube dépassent les 10 millions de vues cumulés. Mais pour elle, son but est loin d’avoir été atteint :

Lire aussi  "La société n'est pour personne, c'est pour les enfants d'Arafat DJ", Arnaud Jaguar charge encore la Yôrôgang

Attendez que je remplisse le stade de Wembley à Londres” et que
“l’Amérique du Sud connaisse les paroles de mes chansons. Là, vous pourrez
dire que je suis une star.Dieu m’a fait un don. Il m’a faite différente des
autres pour une raison. Pourquoi devrais-je priver le monde de mon talent

?”

De même, quand on la qualifie de
féministe, Teni voit plus grand : “Est-ce que le terme humaniste existe plutôt?”, s’interroge-t-elle.
Moi, je veux juste que tout le
monde soit traité de manière égale. Les hommes, les femmes, les riches, les
pauvres. Je veux qu’on traite un petit employé de la même manière qu’on me
traite
“.

Une chose est certaine en tout cas, Teni marque son époque et on n’a pas fini d’entendre parler d’elle ! Elle vient d’ailleurs de sortir son tout nouveau single intitulé “Billionaire”, que vous pouvez découvrir plus bas.

La suivre sur Facebook/Instagram/YouTube/Twitter

C.B.

Source: Je wanda

Commentaires Facebook