Home International « Soro, président de la République, c’est la porte ouverte aux assassinats des...

« Soro, président de la République, c’est la porte ouverte aux assassinats des opposants politiques »

« Soro, président de la République, c’est la porte ouverte aux assassinats des opposants politiques » | Benin Times
« Soro, président de la République, c’est la porte ouverte aux assassinats des opposants politiques »

Le mouvement « Les victimes de Guillaume Soro » de Doumbia Kader revient à la charge après sa conférence presse du lundi 25 novembre 2019.

(…) La première réunion pour planifier le casse de la Bceao a été tenue le 5 août 2003 au secrétariat des Forces nouvelles. Pour l’heure, je ne souhaite pas citer tous ceux qui étaient à cette réunion. C’est après cette réunion que Guillaume Soro a informé Ibrahima Coulibaly (IB) qu’il souhaite que la Bceao soit cambriolée pour l’achat d’armes. C’est cet argument qu’il a avancé. IB a été clair. Il lui a dit que nous ne sommes pas partis pour cela. Il n’est pas question qu’on touche à la Bceao. Les armes que nous avons n’ont pas été achetées par la Bceao.

Lire aussi  Sénégal: liberté provisoire refusée au maire de Dakar (avocat)

Le 23 août 2003, IB est arrêté en France. Le 19 septembre, lorsqu’ils étaient sûrs que IB ne pouvait pas revenir, il y a eu une seconde réunion pour mettre à exécution leur cambriolage de la Bceao. C’est après cette réunion que le 24 septembre 2003, c’est-à-dire 31 jours après l’arrestation d’IB en France que la banque a été cambriolée avec le secrétariat général des Forces nouvelles avec à leur tête Guillaume Soro. Ce ne sont pas les chefs militaires qui ont commencé le cambriolage. Le cambriolage de la Bceao est parti du Secrétariat général des Forces nouvelles.

Avant de poursuivre: « Guillaume Soro, président de la République, c’est la porte ouverte aux assassinats des opposants politiques. C’est le recul de la démocratie. Guillaume Soro est un manipulateur. Sur la question de son aide de camp, Fofana Abdoulaye, il a menti. Ce n’était pas pour Ouattara que Fof a pris une balle. Guillaume Soro a un sérieux problème avec la vérité. Il faut qu’il commence à se réconcilier avec la vérité ».

Lire aussi  Bénin : Les grandes informations que vous avez manquées dans la semaine

«Guillaume Soro est responsable de nombreux crimes dont IB, Bamba Kassoum dit Kass, Bakus, Soro Dramane, Djalma et ses 7 éléments égorgés, Koné Moussa dit barbus, Doh Félix, Koné Morel. À la vérité, celui qui se présente comme un agneau est un vrai criminel. Si nous, victimes montons au créneau, c’est pour vous informer que nous allons saisir la juridiction compétente afin que les âmes de ceux qu’il a assassinés reposent en paix», a révélé Kader Doumbia.

Commentaires Facebook