Accueil International

Sénégal : l’ancien maire de Dakar Khalifa Sall affirme avoir beaucoup appris en prison…

Sénégal : l’ancien maire de Dakar Khalifa Sall affirme avoir beaucoup appris en prison… | Benin Times
Sénégal : l’ancien maire de Dakar Khalifa Sall affirme avoir beaucoup appris en prison…

Quelques jours après sa sortie de prison, l’ex maire de Dakar, Khalifa Ababacar a rendu visite au Khalife général des Mourides Serigne Mountakha Mbacké, avec une forte délégation.

Dans ses échanges avec le Khalife, l’ancien détenu de Rebeuss est revenu sur son séjour carcéral. Il a confié avoir beaucoup appris en prison et fait des recherches notamment sur les écrits de Serigne Touba.

«Nous rendons grâce à Serigne Touba pour tout ce qu’il a fait pour l’Islam. Un ami condisciple m’a offert, alors que j’étais en prison, Massalikoul Jinaan et je m’étais mis à faire une étude comparative entre ce poème de Serigne Touba, un autre de El Hadj Malick Sy, le Coran et la Bible. Mais à y voir de plus près, on est frappé par l’approche didactique impressionnante que Massalik offre par rapport à l’accessibilité de l’islam.», a déclaré l’ancien maire de Dakar.

Lire aussi  CAN 2019 – Sénégal : «Continuez de nous faire vibrer, vous êtes notre fierté», Macky Sall

Khalifa Sall a aussi remercié Serigne Mountakha Mbacké pour le rôle qu’il a joué pour sa libération.

ARTICLES SIMILAIRES

Demande de grâce présidentielle au Sénégal : la réaction de l’ancien maire de Dakar Khalifa Sall

17 militaires portent plainte devant la Cour suprême après avoir été radiés de l’armée sénégalaise

Sénégal : Macky Sall convoque les maires et présidents de conseil départemental

Libération de Khalifa Sall au Sénégal : les félicitations de ses fans depuis la France

«J’ai reçu vos prières et j’ai eu écho du soutien que vous m’avez apporté. Rien ne m’a échappé par rapport à tout ce que vous avez fait dans ce sens. J’ai tenu à venir ici vous faire part de la reconnaissance que j’ai envers Dieu», témoigne-t-il.

Lire aussi  Niger : le sommet de l’Union africaine sous haute surveillance militaire

Khalifa Sall assure avoir tourné la page sombre de ses déboires judiciaires pour se projeter vers l’avenir. «Ce qui s’est passé, c’est derrière nous. Ce qui est important c’est ce qui est devant nous», dira-t-il.

Source: Benin 24

Commentaires Facebook