Accueil International

RDC: Félix Tshisekedi gracie 700 prisonniers, dont les opposants Firmin Yangambi et Franck Diongo

0

En République démocratique du Congo, le nouveau président Félix Tshisekedi gracie plusieurs centaines de prisonniers politiques et d’opinion, conformément à des promesses électorales.

Le Président Félix-Antoine Tshisekedi a accordé la grâce présidentielle aux prisonniers Franck Diongo, Firmin Yangambi et d’autres «prisonniers politiques».

Après une journée de suspense, c’est le directeur de cabinet du président de la République, Vital Kamerhe qui est apparu sur les écrans, à la radiotélévision nationale congolaise (RTNC) pour annoncer la libération de Firmin Yangambi ex-candidat déclaré à la présidentielle de 2011 et Franck Diongo Shomba, président du Mouvement lumumbiste progressiste (MLP).

Si Yangambi avait été condamné en 2010 à mort par la Cour militaire de Kinshasa/ Gombe pour “détention illégale d’armes de guerre et tentative d’organisation d’un mouvement insurrectionnel”, Diongo avait été condamné en 2016 pour “séquestration de trois militaires de la Garde républicaine” à Kinshasa.

“10 ans dans la fosse aux lions, à mains nues. Rien qu’avec notre esprit. Dieu a opéré. Le peuple des petits a coopéré. La victoire est à Dieu. Gloire à Dieu. Paix et Respects à mon peuple des gladiateurs. Nous devons sauver le Congo”, a tweeté Firmin Yangambi depuis sa cellule , à la prison de Makala.

La présidence de la République a demandé “à toute personne ou famille concernée par l’arrestation d’un membre depuis le 1er Janvier 2015 jusque au 31 décembre 2018 de se signaler , ils pourront être libérés”, a indiqué le directeur de cabinet du président de la République.



Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Benin 24 ». Benin Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here