Accueil International

Philippines : Deux mineurs impliqués dans le viol du cadavre d’une vieille dame de 84 ans

Philippines : Deux mineurs impliqués dans le viol du cadavre d'une vieille dame de 84 ans | Benin Times
benintimes-philippines-deux-mineurs-impliques-dans-le-viol-du-cadavre-d-une-vieille-dame-de-84-ans-01

Enterré au cimetière public de la ville de Digos, le cadavre d’une vieille dame de 84 ans a été violé par deux mineurs. La nécrophilie (également nommée thanatophobie ou nécrologie) est une attirance sexuelle pour les cadavres.

Un acte sexuel avec un cadavre est généralement considéré comme socialement inacceptable. Le fait que la victime n’aurait pas consenti à l’acte de son vivant l’apparente au viol d’un individu décédé. Presque toutes les sociétés humaines condamnent l’abus des morts comme une forme d’irrespect symbolique. La nécrophilie est, notamment, la motivation de quelques tueurs en série comme Éd Geinou Jeffrey Dahmer qui ont mangé leurs victimes après les avoir tuées.

Lire aussi  Côte d'ivoire : Le corps du footballeur Diomandé Mé de retour à Abidjan

Certains meurtriers ont déclaré avoir ressenti une excitation sexuelle pendant qu’ils tuaient, comme Karla Faye Tucker, qui a prétendu avoir eu un orgasme en tuant Jerry Lynn Dean à la hache. Selon Mail On-Line, les proches d’Isabel Bastatas sont venus sur la tombe de leur morte le lendemain de son enterrement. Mais ils ont été stupéfaits de constater une scène macabre en cette journée du 29 septembre 2019.

En effet, ce beau cercueil blanc dans lequel repose la défunte était ouvert. Ces jambes étaient dehors, plus surprenant, ces sous-vêtements ont été enlevés. Et sa partie intime avait les signes d’une personne qui venait d’avoir des rapports sexuels. Après observation de la police, une enquête a été ouverte et deux suspects ont été arrêtés. Mineurs, les deux adolescents ont été arrêtés après l’apparition de potentiels témoins qui les auraient identifié.

Lire aussi  Obsèques de Tshisekedi : le président Togolais, Faure Gnassingbé est arrivé à Kinshasa

«Cette arrestation a eu lieu après que des témoins soient venus nous aider dans les enquêtes. Ils désignaient l’un des suspects, Erwin et un autre compagnon”, à affirmer le lieutenant-colonel Ernesto Castillo. Malgré cela, les deux suspects clament haut et fort leur innocence. Mais en attendant une enquête plus approfondie, étant mineurs, la police de Davao a conduit les deux suspects, sous la garde du bureau de développement du département de la protection sociale.

Commentaires Facebook