Accueil International

People : Quand Lupita Nyong’o révèle comment elle a obtenu la Green Card américaine

People : Quand Lupita Nyong’o révèle comment elle a obtenu la Green Card américaine | Benin Times
People : Quand Lupita Nyong’o révèle comment elle a obtenu la Green Card américaine

Wanda People, réussir
aux Etats-Unis n’est pas une mince affaire. Encore moins quand on n’en a pas la
nationalité et qu’en plus, on a la peau noire. Star du cinéma hollywoodien
aujourd’hui, Lupita Nyong’o a révélé comment elle a obtenu la fameuse Carte
Verte américaine.

D’origine Mexicaine et Kenyane, Lupita Nyong’o est une super star de l’industrie de cinéma Hollywoodien. À l’affiche du Blockbuster Black Panther – lauréat de 3 oscars en février dernier, elle a séduit bon nom d’amoureux du cinéma et est aujourd’hui reconnue par ses pairs. Fière résidente des États-Unis d’Amérique, elle a révélé comment l’obtention d’un Oscar en 2014 lui a facilité l’acquisition d’une carte verte.

Cette année-là en effet, la jeune femme remporta l’Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle pour son interprétation majestueuse dans le film “12 Years A Slave”. Née au Mexique, elle avait jusqu’à lors du mal à obtenir une résidence permanente aux Etats-Unis :

La seule façon pour moi d’obtenir une carte verte était d’obtenir un emploi permanent ou de remporter un prix international. Je me souviens que lorsque je suis partie à New York, après l’école de théâtre, je n’avais pas de cadre de lit, j’avais juste un matelas par terre. Je parlais à ma mère et nous avons ri du fait que peut-être un an plus tard, je serais renvoyée du pays“, a déclaré Lupita dans une interview avec Thanu Yakupitiyage et Rage Kidvai des « Bad Brown Aunties ».

Pour une actrice kényane avec un passeport mexicain tel qu’elle, vivre en Amérique lui était difficile ; mais Dorothy Nyong’o, sa mère, lui a donné tous les encouragements nécessaires pour obtenir la carte verte, a-t-elle confié. Aujourd’hui riche et célèbre, elle a décidé d’utiliser sa voix pour raconter l’histoire africaine.

«Nous avons tous une
faim à l’intérieur de nous comme un trou béant que nous essayons de ressentir
lorsque vous faites appel à votre passion. Cela nourrit cette faim. Je connais
la valeur d’une histoire et la différence d’une histoire. Il s’agit d’édifier
et de diversifier les perspectives africaines. Je n’ai pas grandi nourri
d’histoires africaines, j’ai eu des histoires américaines, indiennes,
australiennes. Ma vocation est donc de développer les histoires africaines

».

Que pensez-vous des mots pleins de sagesse de tata Lupita, Wanda People ?

C.B.

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Je wanda ». Benin Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook