Accueil International

People : Le manager de DJ Arafat viré de la Yorogang ? Qu’est-ce qui n’a pas marché…

People : Le manager de DJ Arafat viré de la Yorogang ? Qu’est-ce qui n’a pas marché… | Benin Times
People : Le manager de DJ Arafat viré de la Yorogang ? Qu’est-ce qui n’a pas marché…

Wanda People, la Yoragang, le groupe mythique de DJ Arafat, est en train d’imploser seulement quelques semaines après le décès du Daishikan. Accusé de vol, le manager Arnaud Jaguar dit avoir quitté la Yorogang, quand ses collègues affirment qu’il a été viré.

La Yorogang ne survivra-t-elle pas à son créateur ? Les choses semblent mal parties en tout cas, surtout au vu de la tournure que prennent les événements. Une sombre affaire de détournement de 5 millions de FCFA (7 616 euros) est en effet à l’origine des divisions qui émaillent le groupe en ce moment, au point que le manager Arnaud Jaguar, à l’en croire, aurait décidé de claquer la porte. Dans une vidéo qu’il a mise en ligne le samedi 7 septembre 2019, il est revenu sur les faits dont on l’accuse.

« Aujourd’hui on raconte que Arnaud Jaguar a “bouffé” 5 millions… ». Pour lui, cette accusation venant de la part de certains membres de la « Yorogang » n’est rien d’autre que du sabotage. Les 5 millions dont il s’agit lui auraient été remis par le Comité d’Organisation dans le cadre des activités qu’il a menées en tant que Vice-président chargé de la mobilisation. La somme lui aurait été remise à deux jours de la veillée artistique, au moment où il avait déjà accompli sur fonds propre la mission qui lui a été confiée au sein du Comité d’Organisation.

Lire aussi  50 morts dans un accident de la route au Ghana

Une fois les 5 millions perçus, Arnaud Jaguar dit avoir soustrait les dépenses faites sur fonds propres. Le reste de la somme a été partagée entre les danseurs de l’artiste DJ Arafat.

« J’ai enlevé ce que j’avais dépensé… Et le reste, j’ai appelé les
danseurs, je leur ai remis un peu un peu chacun. Toute les personnes qui ont
travaillé avec moi, chacun a eu un peu
», a-t-il déclaré.

Pour Arnaud Jaguar, même si
les autres membres de la « Yorogang » ont des griefs contre la gestion faite
des 5 millions, ils devraient l’interpeller d’abord et écouter sa version au
lieu de l’exposer sur la place publique. Il précise que seul le Comité
d’Organisation a le droit de lui demander des comptes, ce qu’il a d’ailleurs
déjà fait et aucune anomalie n’a été trouvée.

« L’objectif
c’était de former un clan contre moi… je ne me reproche rien
».

Face à ces accusations, Arnaud
Jaguar a donc décidé de prendre un autre chemin que celui de la « Yorogang ».

Lire aussi  En Afrique, une zone de libre-échange "sans les poids lourds"

« C’est vraiment déplorable de voir qu’aujourd’hui au lieu d’être unis, nous sommes désunis. Je suis vraiment peiné et c’est avec regrets que j’annonce officiellement que moi Arnaud Jaguar je décide de quitter la Yorogang pour éviter beaucoup de choses… Je ne peux pas être quelque part où on m’aime pas », a-t-il conclu.

Pourtant, ce n’est pas ce que dit Ali Le Code, membre de la Yorogang, Wanda People. Sur sa page Facebook, il s’est lui aussi fendu d’un direct pour décrédibiliser les dires de Arnaud Jaguar. Ainsi, affirme-t-il que ce dernier s’est fait purement et simplement virer de la Yorogang pour cause de malversation financière. Le manager aurait dissimulé le fait d’avoir reçu des fonds jusqu’au moment où ses collègues l’ont appris. Ne parvenant pas à expliquer ses agissements, il se serait fait chasser de la Yorogang. Wandaful !

Pauvre DJ Arafat ! Inhumé il y a quelques jours à peine, où qu’il se trouve en ce moment, ce spectacle doit bien l’attrister. Que pensez-vous de tout cela Wanda People ?

Les directs d’Arnaud Jaguar et d’Ali Le Code à découvrir plus bas.

C.B.

Source: Je wanda

Commentaires Facebook