Home International People : “J’ai honte d’être une nigériane”, quand Tiwa Savage s’indigne des...

People : “J’ai honte d’être une nigériane”, quand Tiwa Savage s’indigne des atrocités dans son pays

People : “J’ai honte d’être une nigériane”, quand Tiwa Savage s’indigne des atrocités dans son pays | Benin Times
People : “J’ai honte d’être une nigériane”, quand Tiwa Savage s’indigne des atrocités dans son pays

Wanda People, on le sait tous, beaucoup d’artistes aussi bien africains qu’occidentaux se battent chaque jour pour la cause des femmes ; qu’ils s’agissent des violences physiques, psychologiques et même des discriminations de tous genres que ces dernières subissent, rien n’est laissé au hasard. C’est donc en toute logique que Tiwa Savage, l’une des plus grandes stars de la musique nigériane, décide d’exprimer son ras-le-bol face aux atrocités que rencontrent les femmes dans son pays.

Depuis un long moment déjà, les questions concernant les violences faites aux femmes font grand bruit sur les réseaux sociaux. C’est notamment le cas des violences qui se sont déroulées au Nigeria il y a quelques semaines, en l’encontre de deux femmes.

La première affaire est celle de Busola Dakolo, une jeune femme qui révélait lors d’une interview avoir été violée à deux reprises par le pasteur principal de l’Assemblée du Commonwealth lorsqu’elle était encore adolescente. Et pour ce qui est de la seconde affaire, elle concerne le sénateur Elisha Abbo, également député du Parti Démocratique Populaire représentant le District Sénatorial d’Adamawa North au Nigéria, qui avait agressé une mère allaitante dans un magasin de jouets pour adultes à Abuja en mars.

Lire aussi  Des militaires proches d'Omar el-Béchir arrêtés au Soudan

Face à toutes ces horreurs, la chanteuse qui a récemment signé chez Universal Music Group, a exprimé sa colère dans une série de post sur sa story Instagram:

« Aujourd’hui, j’ai honte d’être Nigériane. La façon dont les femmes y sont traitées est dégoûtante. Je me fiche des commentaires négatifs, j’ai dit ce que j’avais à dire. Je suis tellement affectée par tout ceci. Pourquoi ? Pourquoi ? ». Wandayance!

Pour Tiwa Savage, cette publication était une dénonciation et un cri de cœur à l’endroit de ces violences que subissent les femmes dans son pays, mais aussi dans le reste du monde. Toutes ces agressions sont vraiment terribles à supporter pour l’artiste qui n’arrive pas à comprendre comment on peut être aussi cruel avec des femmes quand on est au contraire censé les protéger.

La chanteuse a également pris comme exemple le cas de
certains viols, où la faute est souvent rejetée sur les femmes que l’on accuse
de s’habiller façon indécente. Ou encore quand une femme a un mode vie élevé,
on l’accuse de coucher avec des personnes riches pour avoir ce statut.

Lire aussi  Hommage aux victimes du crash d’Ethiopian Airlines

Pour reine de la musique, il faut absolument que les choses changent. Elle a d’ailleurs promis à cet effet d’éduquer son fils de la meilleure des manières afin de lui inculquer le respect et l’amour de la femme.

Que dites vous de cette réaction de Tiwa savage?

S.M

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Je wanda ». Benin Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook