Accueil International

People : En terre Africaine, Meghan Markle rend un bel hommage à une jeune femme victime de féminicide

People : En terre Africaine, Meghan Markle rend un bel hommage à une jeune femme victime de féminicide | Benin Times
People : En terre Africaine, Meghan Markle rend un bel hommage à une jeune femme victime de féminicide

Wanda People, lors de
son déplacement en Afrique du Sud, Meghan Markle a rendu hommage à Uyinene
Mrwetyana, une jeune femme dont le meurtre a choqué le pays le mois dernier.

Grandement décriée en Angleterre pour ses supposées attitudes méprisantes à l’égard des codes, Meghan Markle n’en reste pas moins sensible aux faits de sociétés qui se déroulent à travers le monde. Présente en Afrique du Sud pour une tournée Africaine, la Duchesse du Sussex a marqué un temps d’arrêt pour rendre un homme fort à une jeune femme victime de féminicide.

En effet, samedi dernier, le compte Instagram du duc et de la duchesse de Sussex a révélé une image montrant Meghan Markle accrochant un ruban sur le lieu où la jeune femme a été tuée, une forme d’hommage rendu à Uyinene Mrwetyana, une jeune femme de 19 ans, dont le viol et le meurtre, commis le mois dernier, ont choqué l’Afrique du Sud.

« Le mois dernier à
Capetown, des manifestations ont éclaté dans les rues en réponse aux violences
sexistes en Afrique du Sud
», peut-on lire dans la publication. « Le duc et la duchesse ont suivi ce qui se
passait et étaient tous les deux intéressés d’en apprendre plus quand ils sont
arrivés en Afrique du Sud. La duchesse a parlé avec la mère d’Uyinene cette
semaine pour lui faire part de leurs condoléances.
»

« Visiter le lieu de
cette mort tragique et se souvenir d’Uyinene, et de toutes les femmes et les
filles victimes de violences sexistes (surtout en Afrique du Sud, mais aussi à
travers le monde) était très important pour la duchesse
», poursuit le post
Instagram. « La duchesse a organisé des
visites et des réunions privées ces deux derniers jours afin d’approfondir sa
compréhension de la situation actuelle et continuer à défendre les droits des
femmes et des filles.
»

Lire aussi  People : Drake accusé d’agression sexuelle, les détails sordides de la nuit du forfait racontés par la plaignante

À noter qu’après que la ministre des Femmes Maite Nkoana-Mashabane a assuré que 30 femmes ont été tuées par leur conjoint pendant le seul mois d’août, le président sud-africain Cyril Ramaphosa a annoncé un plan d’urgence de lutte contre les féminicides dans le pays. Espérons que cette mesure portera ses fruits.

C.B.

Source: Je wanda

Commentaires Facebook