Accueil International

People : Arrêté pour pornographie infantile, R. Kelly plaide non coupable et risque 195 ans de prison

People : Arrêté pour pornographie infantile, R. Kelly plaide non coupable et risque 195 ans de prison | Benin Times
People : Arrêté pour pornographie infantile, R. Kelly plaide non coupable et risque 195 ans de prison

Wanda People, depuis

plus de deux décennies, R. Kelly fait l’objet d’accusations répétées
d’agressions sexuelles et de détournement de mineures, mais jusqu’ici il n’a jamais
été condamné. Arrêté la semaine dernière pour pédopornographie entre autres, il
a plaidé non coupable et risque une sentence hors du commun.

Wanda Peeps, la semaine dernière, la Wanda Team vous apprenait que R. Kelly avait été placé en détention par la police fédérale américaine, accusé d’esclavagisme sexuel et de pornographie infantile. Hier mardi 16 juillet se tenait son audience de mise en liberté conditionnelle. Le chanteur américain américain a alors plaidé non coupable des nouveaux chefs d’accusation fédéraux dont il a été inculpé vendredi à Chicago.

Malheureusement pour lui, sa demande de remise en liberté sous caution a été rejetée et l’interprète du tube « I Believe I can Fly » va rester en prison. Les arguments avancés par les services du Procureur fédéral de Chicago pour compromettre la sortie de R. Kelly, est que ce dernier présenterait non seulement de sérieux risques de fuite mais aussi que sa mise en liberté serait susceptible d’entraver le bon déroulement de l’enquête. Le chanteur est notamment soupçonné de faire de la subordination de témoins. Eh haa…

Lire aussi  Une femme révèle comment elle a failli mourir à cause des méthodes contraceptives

Avec la complicité de son manager, il aurait ainsi poussé l’une
de ses victimes présumées à produire de faux témoignages lors d’un précédent
procès. Par ces motifs, le juge fédéral en charge du dossier de la star a donc
opté pour son maintien en détention au moins jusqu’au 4 septembre 2019, date de
sa prochaine audience.

À titre de rappel, l’accusation reproche au chanteur de 52 ans d’avoir incité des mineurs à avoir des relations sexuelles avec lui et d’avoir réalisé des enregistrements vidéos de certains de ces actes sexuels. Des crimes passibles aux Etats-Unis de 195 années d’emprisonnement. Wandaful !

Lire aussi  Au Mali, des centaines de déplacés trouvent refuge à Bamako

Que pensez-vous de cette affaire Wanda People ?

C.B.

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Je wanda ». Benin Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook