Home International Nigeria : tension entre Buhari et son vice-président Yemi Osinbajo

Nigeria : tension entre Buhari et son vice-président Yemi Osinbajo

Nigeria : tension entre Buhari et son vice-président Yemi Osinbajo | Benin Times
Nigeria : tension entre Buhari et son vice-président Yemi Osinbajo

Le courant ne semble plus passer entre le chef d’État Muhammadu Buhari et le vice-président du Nigeria Yemi Osinbajo. Ceci se traduit par des faits comme le refus de délégation de pouvoirs, dissolution d’institutions sous tutelle du vice-président, et beaucoup d’autres points qui font bien croire une sorte de discorde entre les deux personnalités du pays.

Selon les informations rapportées par africanewz.com, le président nigérian Muhammadu Buhari pour des raisons qui ne sont pas révélées, est depuis le début de ce mois en séjour privé à Londres. En principe, cette absence dans le pays devrait être comblé par son vice-président conformément au protocole en vigueur.

Autrefois, au début de son mandat, en cas de voyage hors du pays pour des missions officielles ou privées du président Muhammadu Buhari, c’est le vice-président nigérian qui assurait l’intérim avec tous les pouvoirs lorsque le chef de l‘État n’est pas là.

Mais les choses semblent se passer autrement depuis un bon moment. En 2017 par exemple où le chef d’Etat nigérian était en voyage pour un long séjour londonien, Yemi Osinbajo n’avait aucune prérogative de président durant les quelque cinq mois passés à Londres par le numéro 1 du géant de l’Est.

Lire aussi  Le pasteur qui voulait ressusciter Arafat DJ a un message pour Alassane Ouattara

Toujours d’après la même source, récemment, lors de son voyage en Grande Bretagne, Buhari a préféré le chef de son cabinet, Abba Kyari qui l’a suivi pour lui faire signer la loi amendée sur le partage des revenus pétroliers.

De même en octobre dernier, le numéro 1 nigérian a supprimé un conseil consultatif sur l‘économie, organe sous tutelle de la vice-présidence et l’a simplement et purement remplacé par un nouveau comité qui lui rendra compte directement.

Yemi Osinbajo sera-t-il candidat aux présidentielles de 2023 au nom de l’APC ?

Ce qui suscite encore l’attention est que les cadres nommés par le vice-président Osinbajo ont été radiés de leur fonction par le président Buhari. Tel a été le cas de Mathew Seiyefa éjecté de la direction des services de renseignements et de Walter Onnoghen démis de ses fonctions de président de la Cour suprême.

Lire aussi  Les partisans de Trump veulent un candidat “plus présidentiel”

Approché par la presse locale, le conseiller à la communication de Buhari Femi Adesina s’est privé de tout commentaire et le porte-parole d’Osinbajo, Laolu Akande de son côté n’a même pas encore répondu aux appels téléphoniques des journalistes.

La désignation du successeur du président Muhammadu Buhari au sein de l’APC (parti au pouvoir) qui représentera le parti aux présidentielles de 2023. Et selon les rumeurs, c’est un ressortissant du Sud du pays et chrétien qui devrait défendre les couleurs du parti aux prochains scrutins présidentiels.

Mais malgré le fait que Yemi Osinbajo (62 ans), chrétien et natif de l‘État de Lagos au Sud répond à ces critères, les événements montrent que Buhari doit miser sur un autre dauphin que Yemi Osinbajo.

Commentaires Facebook