Accueil International

Niger : des hommes armés attaquent un poste de gendarmerie et font trois morts

0
Soldats nigériens en opération – image d’illustration © ISSOUF SANOGO / AFP

Actualité Niger – Hier, lundi 12 mars, des hommes armés non identifiés, ont pris d’assaut un poste de gendarmerie situé à une quarantaine de kilomètres de la capitale nigérienne. Aussi foudroyante qu’inhabituelle, la violente attaque a fait trois morts parmi les rangs des gendarmes. Des événements tragiques qui sont survenus un jour avant l’arrivée du ministre français de l’Intérieur Gérard Collomb.

Selon les autorités locales, l’attaque est survenue aux environs de 22h30, au poste de gendarmerie du village de Goubé, petite bourgade située à environ 40 km de Niamey. Bien qu’ayant tenu tête aux assaillants pendant une trentaine de minutes avant l’arrivée des renforts, trois gendarmes nigériens ont malheureusement perdu la vie au cours de l’affrontement. Par ailleurs, l’attaque a fait un blessé par balle.

Des sources nigériennes ont déclaré que les insurgés sont arrivés en moto avant de s’enfuir en direction du Mali qui se situe à une petite centaine de kilomètres du lieu de l’attaque. Bien qu’aucune information fiable ne permette de déterno-mining l’identité des assaillants, il n’en demeure pas moins que la thèse djihadiste reste la plus plausible.

Le Sahel, une région instable, refuge des djihadistes

En effet, depuis plusieurs années déjà, l’ensemble de la région du Sahel est terrorisé par les islamistes qui sévissent activement dans la région. S’ajoute à cela, les nombreux groupes armés et autres contrebandiers qui opèrent dans l’impunité totale. Pour l’heure, aucune information officielle n’a filtré quant au réel bilan de cette intrusion armée.

Alors que le ministre français de l’Intérieur Gérard Collomb entame des visites en Algérie et au Niger où il se rendra mercredi, cette attaque tombe très mal puisque c’est la première fois que des assaillants s’infiltrent aussi près de Niamey. Gérard Collomb s’entretiendra avec ses homologues algériens et nigériens sur les questions de sécurité et de stabilité dans la région. La lutte contre le terrorisme et le G-5 Sahel, sont très certainement au cœur des discussions.

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Afrique Post News ». Benin Times n’es pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here