Accueil International

Niger : 17 morts, 11 disparus dans l’attaque contre des soldats à la frontière malienne

Niger : 17 morts, 11 disparus dans l’attaque contre des soldats à la frontière malienne | Benin Times
Niger : 17 morts, 11 disparus dans l’attaque contre des soldats à la frontière malienne

Dix-sept soldats ont été tués mardi et 11 sont portés disparus après une attaque près du village de Tongo Tongo, dans la région de Tillabéri (ouest), près de la frontière malienne, où quatre soldats américains et cinq militaires du Niger avaient péri dans une embuscade en 2017, a déclaré mercredi une source sécuritaire à l’AFP.

“Le bilan provisoire est de dix-sept morts et onze portés disparus”, selon la même source, qui parle “d’attaque terroriste”. Mais il pourrait s’alourdir. Selon une autre source sécuritaire, “une patrouille de l’armée est tombée mardi après-midi dans une embuscade tendue par des hommes armés et il y a eu plusieurs blessés évacués à Niamey”. Selon le site nigérien Actuniger, elle était constituée de 52 soldats nigériens.

Des soldats toujours “portés disparus”

“Vingt-deux soldats ont pu rejoindre la base de Ouallam à bord de trois véhicules” et “les autres sont toujours portés disparus” pour le moment, rapporte Actuniger qui cite des “sources locales et sécuritaires”.

Le 4 octobre 2017, quatre soldats américains et cinq soldats nigériens avaient été tués par des jihadistes à bord d’une dizaine de véhicules et d’une vingtaine de motos à hauteur du village de Tongo Tongo, situé à environ 80 km au nord-ouest de Ouallam (à une centaine de kilomètres de Niamey) et à une vingtaine de kilomètres au sud de la frontière avec le Mali . L’attaque avait été revendiquée par
l’Organisation État islamique.


Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Benin 24 ». Benin Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook