Accueil International

Mali : Mamadou Sinsy Couliblay accuse le président de la Cour suprême d’être “l’homme le plus corrompu de la République”

0

Invité par un journaliste à dévoiler le nom de quelques fonctionnaires les plus corrompus du Mali, suite à une déclaration récente qu’il a faite sur les fonctionnaires corrompus, le président du patronat Mamadou Sinsy Couliblay n’a pas hésité, devant les caméras, à dire celui qui est, selon lui, le plus corrompu de tous les fonctionnaires au Mali.

Le Président du Conseil national du patronat accuse le Président de la Cour suprême d’être “corrompu”. Selon Mamadou Sinsy Coulibaly, le chef de la plus grande institution judiciaire du Mali Nouhoum Tapily, est “l’homme le plus corrompu de la République”. Le “Patron des patrons maliens” comme certains l’appellent, lui demande de choisir entre démissionner ou se faire chasser.

Les faits ont eu lieu ce vendredi 15 mars 2019 lors d’une conférence débat sur la corruption . A cette rencontre, le président du Conseil national du patronat Mamadou Sinsy Coulibaly n’a pas été tendre avec celui de la Cour Suprême, Nouhoun Tapily.

«M. Tapily est le fonctionnaire le plus corrompu, le plus dangereux, un meurtrier connu de tous», a-t-il dit.

Selon “le Patron des patrons” , la corruption a bousillé la société malienne , par “la faute de certains responsables de la trempe de Nouhoum Tapily”. Mamadou Sinsy Coulibaly demande alors au Président de la Cour suprême de démissionner de lui-même. Faute de quoi il l’obligera à le faire.

«S’il ne démissionne pas, nous avons les moyens de le faire partir, je vous demande de m’accompagner dans cette tâche. Si j’échoue, la corruption va continuer dans notre pays»

Le président du CNPM pense qu’en matière de lutte contre la corruption, entre le discours et la réalité, le fossé reste énorme. Mamadou Sinsydénonce l’inertie de l’Office central de lutte contre la corruption qui n’a rien fait contre le phénomène depuis sa création, affirme-t-il.

«Depuis la création de l’Office central de lutte contre l’enrichissement illicite, nous n’avons rien de concret dans la lutte contre la corruption. Nous n’avons pas besoin de rapports mais des actions concrètes» , a jouté le président du CNPM.

Depuis ces déclarations, le président de la Cour suprême n’a pas réagi. Aujourd’hui, notre rédaction a tenté de le joindre en vain. En attendant la réponse de Nouhoum Tapily, cette sortie de Mamadou Sinsin Coulibaly continue d’alimenter les débats au Mali.

Rappelons qu’il y a quelques jours, le président du patronat malien avait dénoncé “la prise en otage du Mali par certains fonctionnaires” . Et s’était engagé à “débarrasser le pays de ces personnes”.

Il faut signaler que c’est la première fois qu’un individu s’en prend vertement à un Président de la Cour suprême au Mali. Pour certains analystes, le président du Conseil national du Patronat, en accusant M. Tapily , sait de quoi il parle. Ces observateurs estiment que la corruption au plus haut niveau de l’État est un secret de polichinelle. Cependant ils se demandent pourquoi avoir attendu aujourd’hui pour le dire



Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Benin 24 ». Benin Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here