Home International Mali : le Conseil de Sécurité de l’ONU oblige les autorités à...

Mali : le Conseil de Sécurité de l’ONU oblige les autorités à procéder à la «libération rapide» de Soumaila Cissé

Mali : le Conseil de Sécurité de l'ONU oblige les autorités à procéder à la «libération rapide» de Soumaila Cissé
Mali : le Conseil de Sécurité de l'ONU oblige les autorités à procéder à la «libération rapide» de Soumaila Cissé

L’Organisation des Nations Unies se préoccupe du traitement réservé à l’opposant malien Soumaila Cissé. Le Conseil de Sécurité de l’ONU a donc demandé avec insistance, la libération de l’opposant, le mardi 07 avril.

Dans une déclaration officielle, le Conseil de Sécurité a donc demandé et sans délai, la «libération rapide» du parlementaire malien, Soumaila Cissé, victime d’un enlèvement avec sa délégation pendant la campagne dans sa base traditionnelle à Niafounké, dans la région de Tombouctou. Cette déclaration de l’ONU survient juste aux lendemains de la mise en liberté de cinq membres de la délégation de l’opposant Soumaila Cissé. Parmi ces cinq membres, il y avait le chauffeur de l’opposant et son assistant. Face aux micros et caméras, le parti de l’opposant et parlementaire malien avait annoncé que monsieur Soumaila Cissé était dans de bonnes conditions et que toutes les démarches sont menées pour qu’il recouvre sa liberté.

Pour rappel, le leader de l’Union pour la République et la Démocratie, Monsieur Soumaila Cissé est sorti vainqueur dès le premier tour des législatives du 22 mars 2020. Étant privé de sa liberté, le septantaine a réussi à se faire élire député. Depuis 2012, le mali est confronté à une situation sécuritaire très dangereuse. Une situation au cours de laquelle, certaines régions du pays échappent au contrôle du pouvoir en place dirigé par le président, Ibrahim Boubacar Kéita qui se voit obliger de faire recours aux groupes armées. Cependant, le pays fait objet de nombreuses attaques terroristes.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here