Accueil International

Londres : Elle vend à un prix exorbitant, sa virginité à un homme politique

Londres : Elle vend à un prix exorbitant, sa virginité à un  homme politique | Benin Times
benintimes-etats-unis-elle-vend-a-un-prix-exorbitant-sa-virginite-a-un-homme-politique-01

Une jeune fille vend à un prix exorbitant, sa virginité aux enchères à un homme politique. « Aujourd’hui, on fait croire que tout s’achète, se vend et peut se marchander. Et, c’est amplifié par Internet. Ce genre de phénomène n’est qu’une extension du bon coin », déplore le sexologue et psychologue Philippe Arlin.

Cette pratique pas si récente, reste une singularité qui ne laisse pas sans voix. Des femmes font volontairement le choix de vendre leur virginité aux enchères sur internet. Mais d’où vient cette mode qui se répand ? Est-ce dû à une société de consommation poussée à bout dans laquelle tout se monnaye, ou est-ce la conséquence de la télé-réalité réclamant toujours plus d’extravagance ? D’après certains experts, cela résulterait de ces deux facteurs.

Lire aussi  Bénin : Des nouvelles de Boni Yayi

Lia, une jeune femme de 22 ans, a mis sa virginité en ligne a l’aide d’un forum spécialisé. De nombreux enchérisseurs, se sont débattus pendant plusieurs jours. Finalement, elle a été remportée par un homme politique pour une somme de 1,6 million de dollars. Le règlement était très strict, l’ « acquéreur » et Lia ont eu deux mois pour faire connaissance, durant lesquels le politicien lui a offert 40 000 dollars de cadeaux.

Lire aussi  L’incroyable histoire de ces triplés séparés à la naissance

Ils se sont vus à chaque fois dans des lieux publics, et ont finalement signé l’accord à l’issue des deux mois. Accord signé, elle a pu empocher ce 1,6 million. Elle avoue ne pas regretter son choix, car ceci lui permettra de se faire un avenir plus facilement. Elle continue en affirmant que même n’ayant ressenti aucun plaisir au cours du rapport sexuel, elle garde toujours contact avec ce dernier. Aujourd’hui, ils entretiennent de « bonnes relations « .

Commentaires Facebook