Accueil International

Les autorités militaires soudanaises accusées de violence

Les autorités militaires soudanaises accusées de violence | Benin Times
Les autorités militaires soudanaises accusées de violence

Les autorités militaires soudanaises accusées de violenceCopyright de l’image
Getty Images

Image caption

Une patrouille de l’armée soudanaise.

L’Union Européenne a accusé lundi les autorités militaires soudanaises de répression sanglante à l’encontre des manifestants et exige une enquête approfondie.

Le conseil militaire affirme, de son côté, ne pas avoir ordonné la répression du 3 juin qui a fait une centaine de morts.

« Il est clair que la responsabilité en incombe au Conseil militaire de transition en tant qu’autorité chargée de protéger la population « , a déclaré la junte dans son communiqué.

Dimanche dernier, un général soudanais s’est engagé à suspendre les responsables de la répression du 3 juin, au cours de laquelle des hommes armés en treillis ont réprimé des milliers de manifestants devant le quartier général des militaires à Khartoum.

Lire aussi  People : Fenty Beauty, la société de Rihanna, poursuivie en justice !

Plus de 100 personnes ont été tuées lors de la répression, selon les médecins liés au mouvement de protestation, tandis que le ministère de la Santé a estimé à 61 le nombre de morts.

L’Union Européenne a appelé à « une cessation immédiate de toute violence contre le peuple soudanais » et soutient les efforts de l’Union africaine pour entamer une médiation politique dans le pays.

Lire aussi  Nigéria : la Civilian Joint Task Force met fin au recrutement d’enfants

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « BBC ». Benin Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook