Accueil International

Le président de la Fédération afghane suspendu à vie par la FIFA pour agression sexuelle sur des joueuses

Le président de la Fédération afghane suspendu à vie par la FIFA pour agression sexuelle sur des joueuses | Benin Times
Le président de la Fédération afghane suspendu à vie par la FIFA pour agression sexuelle sur des joueuses

Keramuudin Karim ne dirigera plus la Fédération afghane de football.

La FIFA a suspendu à vie le président de la Fédération afghane de football, Keramuudin Karim, accusé d’agression sexuelle sur des joueuses de son pays.

Keramuudin Karim, le président de la Fédération afghane de football a été banni à vie par la Fédération internationale de football association (FIFA). Pour n’avoir pas su calmer ses instincts libidinaux, il ne dirigera plus ladite Fédération.

En effet, « La chambre de jugement de la commission d’éthique indépendante de la FIFA l’a reconnu coupable d’avoir abusé de sa position et d’avoir commis plusieurs agressions sexuelles sur des joueuses », rapporte L’Equipe.

Lire aussi  France : le Conseil présidentiel pour l’Afrique veut créer des synergies avec la diaspora africaine pour être plus efficace

Selon le confrère, Keramuudin Karim, en poste depuis 2004 est accusé par au moins cinq joueuses afghane d’agressions sexuelles répétées commises en 2013 et 2018. Suspendu temporairement depuis décembre dernier, sa suspension à vie a été prononcée, le jeudi 6 juin 2019. Le dirigeant banni doit payer une amende de 1 000 000 de francs suisses, soit 580 450 000 francs cfa.

La suspension à vie du président Karim a été accueillie avec joie par les joueuses de la sélection afghane. Pour Khalida Popal, une ancienne footballeuse de l’équipe nationale afghane, c’est un « premier pas ». Elle souhaite que des « entraîneurs et le secrétaire général » de la Fédération afghane soient aussi suspendus pour des faits similaires.

Lire aussi  La FIDH redoute une généralisation des violences en RDC

Source : Rumeurs d’Abidjan.net

Cet article a été relayé par un programme informatique. Benin Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook