Home International Le fils de Dos Santos libéré de prison en Angola

Le fils de Dos Santos libéré de prison en Angola

Le fils de Dos Santos libéré de prison en Angola | Benin Times
Le fils de Dos Santos libéré de prison en Angola

Le fils de Dos Santos libéré de prison en AngolaCopyright de l’image
NA

Image caption

Jose Filomeno dos Santos, le fils de l’ancien président angolais, libéré dimanche de prison.

Jose Filomeno dos Santos, le fils de l’ancien président Dos Santos, a été libéré de prison en Angola, selon notre correspondant en Afrique du Sud.

L’information a été confirmée par le porte-parole de la prison, Menezes Cassoma.

Dos Santos fils était accusé de détournement de fonds d’une valeur de 1,5 milliard de dollars.

Il avait été mis en détention provisoire pendant sept mois mais, selon Benja Satula, l’avocate de Dos Santos, les raisons légales pour lesquelles son client était en détention avaient expiré depuis plusieurs semaines.

Lire aussi:

Dos Santos surnommé Zenu a été nommé à la tête d’un fonds souverain de 5 milliards de dollars en 2013 par son père qui était président de la République à l’époque.

Le président Joao Louranco l’avait limogé en janvier 2018, après son arrivée au pouvoir en 2017.

Copyright de l’image
Getty Images

Image caption

La prison où Jose Filomeno Dos Santos, fils de l’ancien président angolais, était emprisonné pour corruption, à Luanda.

Les procureurs ont annoncé la semaine dernière qu’ils avaient recouvré tous les actifs financiers du Fonds souverain angolais d’une valeur de plusieurs milliards de dollars.

Jose Filomeno dos Santos a été inculpé en mars 2018 en même temps que Valter Filipe da Silva, l’ancien directeur de la Banque centrale angolaise.

L’ancien président Dos Santos avait cédé le contrôle de secteurs stratégiques à ses proches alliés, dont la compagnie pétrolière d’État à sa fille .

Regarder également:

Media playback is unsupported on your device
Le Belge Daniel Ribant, ancien cadre de la Banque Byblos, explique à BBC Afrique les enjeu

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « BBC ». Benin Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook
Lire aussi  Tanzanie: 20 personnes arrêtées pour "homosexualité"