Accueil International

Le Bénin établit un record à l’UEMOA

La quatrième revue annuelle des réformes politiques, projets et programmes communautaires de l’UEMOA s’est tenue hier, Lundi 4 Janvier 2019 à cotonou. Une section qui a connu la présence de plusieurs cadres dont le président de la commission de l’UEMOA, Abdallah Boureima.

Le Bénin peut se venter de sa position en tête de l’UEMOA. De 63,7% en 2017, le Bénin est passé à 80,2% en 2018 sur la mise en oeuvre des réformes politiques, projets et programmes de l’UEMOA à l’issue de l’évaluation faite par la commission de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine. Section au cours de laquelle étaient présents, le président de la commission de l’Uemoa, Abdallah Boureima, le ministre de l’Economie et des finances, Romuald Wadagni et ses collègues du cadre de vie, de l’Economie numérique, des infrastructures et transport et de l’Enseignement supérieur. Le Bénin aurait établi un record de performance jamais égalé dans aucun autre pays de l’Union depuis l’institution de la revue en 2013, a déclaré, Abdallah Boureima. une nouvelle qui vient réjuoit le coeur du ministre de l’économie et des finances qui a pris l’engagement de mieux faire pour toujours bénéficier du soutien de l’Union.

Ce serait l’occasion pour Romuald Wadagni de se prononcer sur le niveau du Bénin dans l’internalisation de tous ces projets et différentes programmes. Partant de là, il ressort que le Bénin a deux grands engagements. Le premier concerne ceux qui sont liés aux textes, les directives prises au niveau de l’Uemoa que le Bénin se doit d’internaliser, mettre en oeuvre les différentes textes, règlements et directives qui visent à créer les meilleures conditions d’intégration économique. En ce qui en est du second engagement, il dit que cela concerne les projets, programmes et soutiens que le Bénin a au niveau de la commission.

En guise d’exemple, il s’est penché sur le portefeuille qui tourne aux environs de 35 millions de F Cfa dont bénéficie le Bénin, dans le cadre de vie mais aussi dans le secteur des infrastructures et transport. Il a brossé les engagements financiers qui concernent l’enseignement supérieur, sans oublier le soutien de la commission dans le cadre de l’amélioration de la condition de vie des populations. Les résultats obtenus seront ensuite présenter au chef de l’Etat par la commission

Commentaires Facebook