Accueil International

L’ancien président égyptien Mohamed Morsi est mort lors d’une audience au tribunal

L’ancien président égyptien Mohamed Morsi est mort lors d’une audience au tribunal | Benin Times
L’ancien président égyptien Mohamed Morsi est mort lors d’une audience au tribunal

Premier président élu démocratiquement à la tête de son pays, issu des Frères musulmans, il a été victime d’un malaise au cours d’une comparution.

L’ancien président égyptien Mohamed Morsi, est mort après avoir été victime d’un malaise pendant une comparution au tribunal au Caire, rapporte lundi la télévision d’Etat. Le site du journal d’Etat Al-Ahram a aussi rapporté son décès.

Mohamed Morsi, issu du mouvement islamiste des Frères musulmans, était devenu en 2012 le premier président librement élu de l’histoire de l’Égypte, un an après la «révolution du Nil» et la chute de son prédécesseur Hosni Moubarak.

Il avait lui-même été renversé par l’armée un an plus tard après de grandes manifestations contre son pouvoir. Son ancien ministre de la Défense, le maréchal Abdel Fattah el Sissi, lui succède alors. Une fois élu, le chef de l’Armée n’aura de cesse de mener une répression sans merci contre l’opposition islamiste et en particulier les Frères musulmans, dont des milliers de membres seront emprisonnés.

Lire aussi  Zimbabwe: la justice lève l’interdiction de manifester

Mohamed Morsi lui-même était emprisonné depuis sa destitution par l’armée à l’été 2013. Il avait été jugé par la suite dans plusieurs affaires. Il a notamment été accusé de fomenter des actes de terrorisme.

L’ancien président purgeait plusieurs peines de prison, dont une de 20 ans pour avoir ordonné le meurtre de manifestants en 2012, et une à la perpétuité pour espionnage au profit du Qatar, avec lequel il aurait partagé des documents confidentiels.

Une affaire d’espionnage pour le Qatar

Il comparaissait lundi dans une autre affaire d’espionnage en raison de contacts jugés suspects avec le Hamas palestinien. L’organisation est une émanation des Frères musulmans et le Qatar héberge le guide spirituel de la confrérie.

Lire aussi  Après six mois de blocage, nouveau gouvernement au Maroc

Selon la télévision d’Etat, Mohamed Morsi a été victime d’un malaise pendant l’audience et son décès a été constaté peu après. Il avait 67 ans. “Il a parlé devant le juge pendant 20 minutes puis il s’est animé et s’est évanoui. On l’a vite emmené à l’hôpital où il est mort plus tard”, a déclaré une source judiciaire à l’AFP.

Le chef d’Etat turc Recep Tayyip Erdogan, dont il était l’un des principaux soutien, a été le premier à lui rendre hommage lundi soir. “Que Dieu accorde à notre martyr, notre frère Morsi, sa miséricorde”, a déclaré Erdogan à un groupe de journalistes.

Avec AFP


Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Benin 24 ». Benin Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook