Home International « La société n’est pour personne, c’est pour les enfants d’Arafat DJ », Arnaud...

« La société n’est pour personne, c’est pour les enfants d’Arafat DJ », Arnaud Jaguar charge encore la Yôrôgang

"La société n'est pour personne, c'est pour les enfants d'Arafat DJ", Arnaud Jaguar charge encore la Yôrôgang

Viré de la Yôrôgang pour détournement de 5 millions, Arnaud jaguar n’en a pas fini avec le groupe. D’ailleurs, il a déjà indiqué qu’il a quitté de lui-même. Mais ce qui le fait sortie de son silence, c’est l’attribution de la Yôrôgang à un autre membre.

Le nouveau boss de ce clan porte le nom de Landry Agban. Mais ceci n’est pas du goût d’Arnaud Jaguar, manager du défunt artiste, Arafat DJ. Pour lui, la Yôrôgang devrait revenir aux enfants de son artiste.

« Ça fait aujourd’hui un mois que mon artiste nous a quittés, et jusqu’à présent, c’est difficile pour moi de l’accepter. Et je sais que c’est pareil pour sa mère, sa femme et aussi pour ses enfants. J’ai décidé de quitter la Yorogang parce j’ai vu beaucoup de choses. Nous avons enterré l’artiste il n’y a même pas longtemps et on fait une réunion pour désigner un nouveau président (…) Mais moi, je dis que ce n’est pas le moment.

« Mais laissez-moi vous dire que la Yorogang, c’est la société de DJ Arafat et s’il
n’est plus de ce monde, ce n’est pas à moi Arnaud Jaguar ni à une tierce
personne, encore moins à un club d’amis de diriger sa structure. Cette société
appartient désormais à ses enfants et puisqu’ils sont encore mineurs, je pense
que c’est aux parents de trouver une personne pour pouvoir diriger la structure
‘’,
a ajouté Arnaud Jaguar

Lire aussi  Bénin/révision de la constitution: Proposition des experts sur le nombre de mandat présidentiel

Allant dans le même sens, il fait savoir que le retour de deux membres qui, du vivant de l’artiste avaient quitté le groupe, ne devrait pas être accepté. Il s’agit d’Habib Marouane et de Youyou Toit Rouge qui avaient officiellement annoncé leur retrait de la Yorogang suite à des incompréhensions avec DJ Arafat.

« Si vous avez remarqué, à leur conférence de presse, il y avait des personnes qui n’étaient plus en accord avec l’artiste, qui l’ont traité de tous les noms, qui se sont
rangés derrière d’autres artistes. Des personnes qui ne pouvaient plus franchir
le seuil de la maison de DJ Arafat. Et ces personnes se retrouvent aujourd’hui
à la Yorogang. Moi Arnaud Jaguar, je ne peux pas trahir la mémoire de mon
artiste. Donc je ne peux pas me permettre de marcher ou de collaborer avec ces
personnes 
».

Lire aussi  Président Macron : pourquoi les Français sont morts
Commentaires Facebook