Home International La BCEAO va tester l’e-paiement à grande échelle en août pour combattre...

La BCEAO va tester l’e-paiement à grande échelle en août pour combattre la pénurie de petite monnaie au Sénégal

La BCEAO va tester l’e-paiement à grande échelle en août pour combattre la pénurie de petite monnaie au Sénégal | Benin Times
La BCEAO va tester l’e-paiement à grande échelle en août pour combattre la pénurie de petite monnaie au Sénégal

En conférence de presse, le 9 juillet 2019 à Dakar, Ahmadou Al Aminou Lo, le directeur national de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) pour le Sénégal, a révélé que l’institution financière testera le paiement électronique à grande échelle en août 2019, afin de résoudre une fois pour toutes la pénurie de petite monnaie que traverse le pays.

Invitant les médias nationaux à sensibiliser davantage la population sur l’e-paiement, Ahmadou Al Aminou Lo a indiqué que le système bancaire est disposé à revoir les conditions de tarification pour que les usagers puissent payer avec leur téléphone ou leur carte bancaire.

Lire aussi  La contraception pas pour les musulmans, selon le président turc Erdogan

Actuellement, trouver de la petite monnaie au Sénégal est très difficile. Cette «situation anormale», selon Ahmadou Al Aminou Lo, pénalise de nombreux commerces qui perdent des clients, ralentit le service dans de nombreuses administrations publiques et suscite même des activités illégales comme la perception de commissions pour faire de la monnaie. Une pratique que condamne la nouvelle loi sur le faux monnayage.

Pour le directeur national de la BCEAO pour le Sénégal qui révèle que des milliards de FCFA sont dépensés chaque année pour approvisionner le marché en petite monnaie, mais sans résultat, il est temps d’introduire les Terminaux de Paiement Electronique (TPE) et le Mobile Money dans les pharmacies, les grandes surfaces, les alimentations générales, les boulangeries, les sociétés de péage, etc.



Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Benin 24 ». Benin Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook