Accueil International

Kenya : la justice suspend la fermeture des médias privés décidée par le gouvernement

1
PARTAGER

 

Raila Odinga (à gauche) et Uhuru Kenyatta
Raila Odinga (à gauche) et Uhuru Kenyatta

Kenya (Africapostnews) – Un tribunal kenyan a suspendu jeudi la fermeture de trois chaînes de télévision décidée par le gouvernement du Président Uhuru Kenyatta, suite à la couverture de de la prestation de serment de son adversaire et leader de l’opposition, Raila Odinga.

NTV Kenya, dont trois journalistes ont déclaré avoir passé la nuit dans leur salle de rédaction par peur d’être arrêtés, a déclaré sur son fil Twitter que ces médias privés étaient attendus sur les ondes après la décision de la Haute Cour.

Le gouvernement a fermé mardi les chaînes de télévision alors qu’elles commençaient la couverture d’un rassemblement au cours duquel Raila Odinga s’est déclaré président lors d’une brève cérémonie symbolique. Il a par ailleurs dénoncé l’élection frauduleuse d’Uhuru Kenyatta.

La fermeture, sans précédent à l’ère démocratique du Kenya, a suscité de vives critiques et a fait craindre que le pays ne revienne à la censure qui caractérisait des décennies de régime répressif de Daniel arap Moi.

La décision du tribunal de suspendre la fermeture pendant deux semaines alors qu’une plainte conteste la légalité de l’action du gouvernement renforcera l’image de la magistrature nouvellement indépendante dans la puissance régionale et l’économie la plus riche de l’Afrique de l’Est.

 

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Afrique Post News ». Benin Times n’es pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here