Home International Jacob Zuma: ‘ je ne suis pas le roi de la corruption’

Jacob Zuma: ‘ je ne suis pas le roi de la corruption’

Jacob Zuma: ' je ne suis pas le roi de la corruption' | Benin Times
Jacob Zuma: ' je ne suis pas le roi de la corruption'

Jacob Zuma: ' je ne suis pas le roi de la corruption'


L’ex-président Jacob Zuma lors de sa comparution devant la commission d’enquête lundi 15 juillet

Jacob Zuma a déclaré lors de son audition que les allégations de corruption à son encontre constituaient un « complot » visant à l’éloigner de la vie politique.

Il comparaissait pour la première fois à l’enquête en tant que témoin principal dans les scandales de corruption qui ont éclaboussé le sommet de l’Etat durant son mandat.

Les allégations à l’encontre de M. Zuma se concentrent sur ses relations avec la famille controversée Gupta, accusée d’influencer les nominations au cabinet et d’obtenir des marchés publics à travers la corruption.

Il a également été accusé de corruption par la société de logistique Bosasa, dirigée par la famille Watson.

Lire aussi  L’Afrique du Sud recommande une augmentation de 8% au plus des frais universitaires

L’ancien président sud-africain, a nié avoir enfreint la loi dans ses relations avec les trois frères de la famille Gupta.

Pour sa défense, il décrit les frères Gupta comme de « simples amis ».


Jacob Zuma à son arrivée devant la commission d’enquête sud africaine

Les conclusions de la commission ne déboucheront pas directement sur des inculpations mais pourront être transmises au parquet pour d’éventuelles poursuites.

Lire aussi  Côte d'Ivoire : Le comité d'organisation des obsèques d'Arafat DJ avec de grands absents (photo)

Jacob Zuma a été contraint de démissionner de sa présidence en février 2018.

Il a été remplacé par son adjoint Cyril Ramaphosa, qui avait promis de lutter contre la corruption en Afrique du Sud.

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « BBC ». Benin Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook