Home International Huawei menace ouvertement les États-Unis

Huawei menace ouvertement les États-Unis

Huawei menace nettement les États-Unis
Huawei menace nettement les États-Unis

La tension entre les États-Unis et Huawei est loin de prendre fin. L’entreprise de téléphonie Huawei menace nettement les États-Unis, suite à la volonté des Américains de sanctionner le groupe chinois.

Les sanctions des États-Unis envers le groupe de téléphonie Huawei est toujours d’actualité. L’évolution du groupe Chinois qui s’est hissé parmi les leaders mondiaux en moins d’une dizaine d’années n’est pas du goût du président américain Donald Trump. En effet, selon LNT, plusieurs sanctions avaient été prises par les États-Unis à l’encontre du groupe chinois Huawei dont l’interdiction d’utiliser les applications de Google. Des sanctions qui ont donné un coup dur au groupe chinois, mais loin de le faire tomber.

Lire aussi  Coronavirus : le torchon brûle entre la Russie et la Chine

Par ailleurs, les Américains préparent autres sanctions parmi lesquelles, une qui devrait entraver la collaboration de Huawei avec des entreprises qui font usage du matériel américain. Ces nouvelles sanctions qui sont en train d’être prévues, ne sont pas partagées par le groupe chinois en ce sens que le président du conseil d’administration, Eric Xu, a donné de la voix en avertissant les Américains de façon claire : «le gouvernement chinois ne se contentera pas de rester assis et de regarder Huawei être abattu sur une planche à découper. Pourquoi le gouvernement chinois n’interdirait-il pas l’utilisation de puces 5G, de modems, de smartphones et d’autres appareils fournis par des entreprises américaines, pour des raisons de cybersécurité ? ».

Lire aussi  Coronavirus : plus de 200 000 morts dans le monde

À noter qu’il a considéré de façon relative, les conséquences des nouvelles sanctions rendues public par la presse. « Huawei et les autres sociétés chinoises peuvent choisir d’acheter des puces à Samsung en Corée, à MTK de Taïwan et à Unisoc en Chine, et utiliser ces sociétés pour développer des chipsets ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here