Home International Guinée Conakry : le gendarme accusé d’avoir tué un jeune manifestant n’était...

Guinée Conakry : le gendarme accusé d’avoir tué un jeune manifestant n’était pas présent sur les lieux

Guinée Conakry : le gendarme accusé d'avoir tué un jeune manifestant n'était pas présent sur les lieux | Benin Times
benintimes-guinee-conakry-le-gendarme-accuse-d-avoir-tue-un-jeune-manifestant-n-etait-pas-present-sur-les-lieux-01

Accusé d’avoir abattu un jeune manifestant, le gendarme en question n’était pas présent sur les lieux. Il montre les preuves de son innocence.

Pendant les manifestations du lundi 13 janvier 2020, dans la ville de Labé, un jeune d’une vingtaine d’années, dont l’identité n’est pas encore connue, a été tué. Aussitôt, une rumeur qui s’est propagée à attribuer le meurtre à l’adjudant-chef Ibrahima Sory Camara plus connu sous le nom de Cantonna.

Lire aussi  Bissau: la Cour suprême confirme la victoire du PAIGC

Cependant, ce dernier affirme être à Conakry depuis dimanche pour prendre part à une formation d’officiers de police judiciaire. Informé de cette folle rumeur, le haut commandant de la gendarmerie nationale a instruit au gendarme en question de se présenter immédiatement au haut commandement de la gendarmerie pour des fins de vérification.

Ce que ce dernier a fait en toute urgence. Pour preuve, ce dernier a présenté le ticket de son voyage. Cependant, les manifestants déjà aux aguets se sont rendus au domicile d’un proche de l’adjudant où ils se sont livrés à des actes de vandalisme.

Lire aussi  Niger : 20 000 migrants secourus dans le désert en 3 ans

Le domicile a été saccagé et plusieurs biens emportés, causant aussi des dommages collatéraux au voisinage. Néanmoins, La famille du gendarme à konkola a pu être sauvée des agresseurs.

Commentaires Facebook