Accueil International

France : Un scandale ébranle l’ambassade du Cameroun

France : Un scandale ébranle l'ambassade du Cameroun | Benin Times
France: Un scandale ébranle l'ambassade du Cameroun en France

À l’ambassade du Cameroun en France, ça murmure. Depuis quelques jours, le personnel de l’ambassade est visiblement mécontent contre l’ambassadeur.

Les travailleurs de l’ambassade du Cameroun n’approuve pas le geste de l’ambassadeur, Alfred Nguini. Ce dernier a procédé à la nomination au poste de secrétaire particulière sa petite amie ivoirienne nommée, Sylvie Inagoh Dah. Un poste qu’elle occupait à Abidjan, lorsque le même ambassadeur travaillait à l’ambassade du Cameroun en Côte d’ivoire. En France, le poste que Syvie Inagoh Dah est appelée à occuper n’existait auparavant.

Cela se voit si l’on se réfère à la lettre de nomination qui lui a facilité l’obtention du visa D carte promae pour la France. First Magazine a mené des investigations et garde par-devers elle, une copie de son visa D carte promae. Selon la même source, ce poste a été créé spécialement pour l’ivoirienne. À ce poste, elle s’occupe des affaires et courses personnelles de l’ambassadeur Alfred Nguini.

Lire aussi  Coup de tonnerre : Arnaud Jaguar quitte la Yôrôgang et donne les raisons (vidéo)

Elle est payée à 5000 euros par mois et bénéficie d’un appartement chic à Paris, rapporte First Magazine. « Cette fois-ci, notre ambassadeur a fait très fort dans sa folie des grandeurs. Il s’est permis le luxe, sans en référer à sa hiérarchie directe, de créer un poste de secrétaire particulier dont le titulaire n’est autre qu’une petite amie de nationalité ivoirienne, qui bénéficie d’un traitement salarial de rêve, avoisinant les 5000 euros, aux frais du contribuable camerounais. Le comble c’est que cette dernière regarde tout le monde avec condescendance et dédain » a souligné un employé tout indigné qui a voulu garder l’anonymat.

Lire aussi  Mali - lutte contre l’esclavage et pour la défense des droits humains : “Nous sommes indignés”, G5 Sahel

Il ajoute encore « Dieu seul sait ce qu’un marabout de nationalité ivoirienne peut bien faire pendant de longues heures dans le bureau d’Alfred NGUINI comme c’est le cas ce jour, depuis 16 h où l’ambassadeur y est enfermé en compagnie, bien évidemment, de son inséparable collaboratrice. En réalité l’ambassadeur est simplement à l’image de Paul Biya »

Commentaires Facebook