Home International États-Unis : Khadijah Williams, la noire américaine dont on se souvient encore

États-Unis : Khadijah Williams, la noire américaine dont on se souvient encore

États-Unis : Khadijah Williams, la noire américaine dont on se souvient encore | Benin Times
Etats-Unis: Khadijah Williams, la noire américaine dont on se souvient encore

Khadijah Williams est une jeune fille noire américaine SDF avec une histoire extraordinaire. Elle a réussi à intégrer l’université de Havard avant d’entrer dans la vie active.

Khadijah Williams est sans abri depuis l’âge de 6 ans. Elle a vécu dans des refuges et fréquenté 12 écoles en 12 ans. “J’ai arrêté d’essayer de me faire des amis parce que j’étais fatiguée de pleurer à l’idée de perdre des amis”, déclare-t-elle. Elle et sa famille dormaient dans les gares routières ou dans la rue. Il ne leur était pas accordé un centre d’hébergement.

Elle a vécu en s’alimentant de ce qu’elle trouvait dans les sacs d’ordures. Khadijah a su toujours trouver le moyen de bien s’habiller et d’être propre. Ses camarades de classe n’ont jamais su qu’elle était une SDF. Mais, au contraire, ils la surnommaient “la fille intelligente ou la fille au sourire contagieux”. Khadijah a été admise à l’université de Havard à 18 ans.

Lire aussi  Des Jordaniens manifestent à Amman contre le gaz israélien

Ceci n’a été possible que grâce à son talent académique qui lui a valu un baccalauréat en sociologie. Son parcours de sans-abri à Harvard a été présenté à The Oprah Winfrey Show en 2009. Elle a réalisé depuis ce temps, des dizaines d’interviews et conférences dans le pays. “Même si je ne pouvais pas vraiment contrôler où je vivrais ou quoi que ce soit, je pouvais contrôler tout ce que je voulais apprendre”, a-t-elle déclaré.

Lire aussi  Présidentielle 2020 : l’engagement de Tiken Jah Fakoly pour Laurant Gbagbo en côte d’ivoire

À l’âge de 25 ans, Khadijah Williams travaille pour le gouvernement municipal à Washington DC. Elle avait pour tâche principale d’aider les enfants sans abri. Pour rappel, les potentialités de Khadijah sont apparues à l’âge de 9 ans, lorsqu’elle a passé un examen d’État où elle a obtenu d’excellents résultats (dans le top 1% des candidats). Elle a toujours eu d’excellents résultats par la suite, bien qu’elle n’ait que très rarement suivi l’ensemble de l’année scolaire dans ses différentes classes de lycée.

Commentaires Facebook