Accueil International

États-Unis : Des milliers de fœtus bien conservés ont été retrouvés dans le domicile d’un ancien médecin

États-Unis : Des milliers de fœtus bien conservés ont été retrouvés dans le domicile d'un ancien médecin | Benin Times
France : Le corps inanimé d'une fillette retrouvée au bas d'un immeuble

Le rangement banal des affaires d’un défunt médecin, chamboule l’Indiana. Des fœtus bien conservés, ont été retrouvé dans son garage.

Selon une information de la CNN, la famille du médecin a prévu ce jour-là, ranger le garage afin de mettre en ordre les affaires de l’être qui les a quitté. Ce rangement a permis de mettre à jour une découverte bien cachée depuis longtemps. En effet, la famille a retrouvé, 2.246 fœtus bien emballés et conservés dans des sacs plastiques.

Les autorités de l’Indiana informent qu’il s’agirait de fœtus provenant d’avortement ayant eu lieu dans plusieurs cliniques de l’Indiana. Les analyses montrent qu’ils datent des périodes entre 2000 et 2002.
Le shérif de la ville témoigne que les fœtus étaient conservés, dans un produit chimique utilisé pour une conservation optimale. En effet, le concerné pratiquait des avortements dans trois cliniques de la ville. Mais en 2015, il a été suspendu.

Lire aussi  Crise anglophone : Un militaire entre les mains des sécessionnistes

Le maire de la ville écœuré, n’a pas les mots pour comprendre et expliquer cela. Au cours d’une conférence de presse, il affirme, « Je peux vous dire que depuis trente et un ans que je fais ce travail, je n’ai jamais rien vu de tel. Jamais. C’est étrange, l’une de ces choses qui ne se produisent qu’une fois dans une vie ».

Lire aussi  Sénégal : un ancien militaire français derrière les barreaux pour pédophilie

Les avis fusent. Certaines personnes contre l’avortement demandent une série d’identifications des fœtus. Aussi, ils demandent que les fœtus soient inhumés comme cela se doit. Néanmoins, Le maire de South Bend a lancé une enquête pour en savoir plus sur cette affaire. « J’espère aussi que cela ne deviendra pas une affaire politique à un moment où les femmes ont besoin d’accéder aux soins. Il ne fait aucun doute que ce qui s’est passé est troublant. C’est inacceptable », a-t-il tenu à ajouter.

Commentaires Facebook