Accueil International

Douk Saga – DJ Arafat : une coïncidence déconcertante ou un simple hasard?

Douk Saga – DJ Arafat : une coïncidence déconcertante ou un simple hasard? | Benin Times
Douk Saga – DJ Arafat : une coïncidence déconcertante ou un simple hasard?

Aujourd’hui, 12 Octobre, une date qui révèle une coïncidence troublante ou un simple hasard entre Douk Saga et Dj Arafat. Le 12 octobre, jour triste pour la musique ivoirienne et le coupé-décalé en particulier.

Il est commémoré les 13ème anniversaire du décès de Douk Saga et les deux mois de celui de Dj Arafat. Ce jour est rempli d’émotions dans le monde de la musique ivoirienne car il porte en lui deux souvenirs. Le décès de Douk Saga, créateur du coupé-décalé, première icône et légende de cette musique urbaine. Et, les deux mois de décès de Dj Arafat, légende et icône également, successeur de Douk Saga.

Lire aussi  Cameroun: les grandes résolutions du dialogue national convoqué par Paul Biya

En effet, Dj Arafat n’est pas membre de la Jet Set de Douk Saga mais il a bonnes relations avec ce dernier car on les voit souvent se pavaner à moto. Cette fraternité va permettre à Dj Arafat d’apparaître sur une chanson de Douk Saga, le héros national. L’harmonie est ainsi remarquée dans les relations amicales et professionnelles entre le « créateur » et son disciple. Mais, la coïncidence entre en conflit avec le hasard avec un certain nombre de constats.

Douk Saga est décédé le 12 Octobre à Ouagadougou à l’âge de 33 ans. Quant à Dj Arafat, lui également décède à l’âge de 33 ans. Liés par le destin, leurs tombes a été profanées mais dans des circonstances différentes. Portant visiblement un destin commun, même morts, aujourd’hui 12 Octobre, on fait souvenance des 13 ans d’anniversaire de décès de Douk Saga et, 02 mois pour Daïshikan.

Lire aussi  Algérie: le président par intérim propose un dialogue excluant «l’État»

Autant de faits palpables qui pourraient être banals pour des gens ordinaires. Mais, dans la circonstance Douk Saga-DJ Arafat, l’on pourrait y lire une coïncidence déconcertante ou un simple hasard. Une chose est certaine, les cas du « sommet de l’Himalaya » et de Daïshikan font naître une tentative de décodage.

Commentaires Facebook