Home International Deux policiers ont des relations sexuelles avec une jeune fille de 18...

Deux policiers ont des relations sexuelles avec une jeune fille de 18 ans en garde à vue

Deux policiers ont des relations sexuelles avec une jeune fille de 18 ans en garde à vue | Benin Times
Deux policiers ont des relations sexuelles avec une jeune fille de 18 ans en garde à vue

Eddie Martins et Richard Hall, deux enquêteurs de la police de New-York ont forniqué avec une jeune fille de 18 ans en garde à vue. Ils ont comparu la semaine dernière devant le Tribunal de Brooklyn pour des faits de corruption.

En septembre 2017, ils avaient contrôlé Anna Chambers, 18 ans, au volant de sa voiture. À l’intérieur, ils avaient découvert de la marijuana et des comprimés de Klonopin. La jeune femme avait été arrêtée et menottée. Ce qui n’a pas été le cas des deux autres passagers du véhicule. Une fois emmenée au lieu de rangement d’un véhicule, la jeune fille avait forniqué avec les deux agents de police afin d’être libérée.

Lire aussi  Bénin : Un bus se renverse sur l'axe Bohicon - Parakou

Les deux policiers avaient ensuite mise en liberté Anna Chambers et lui avaient restitué sa drogue et ses comprimés, sans qu’aucune enquête ne soit introduite. Mais, c’est sans compter avec la jeune fille qui contre attaque quelques jours après en portant plainte contre les deux policiers et exigé 50 millions de dollars de dommages et intérêts. Eddie Martins et Richard Hall évitent l’emprisonnement ferme et ont écopé de 5 ans de probation. Depuis cette affaire, la législation a été modifiée et avoir une relation sexuelle avec une personne en garde à vue est dorénavant qualifié de viol.

Lire aussi  Zimbabwe : le président botswanais estime que Robert Mugabe doit quitter le pouvoir

Juste avant sa condamnation, Richard Hall a présenté ses excuses à sa propre famille et a attaqué la jeune fille d’avoir créé tout ce « cirque » pour demander avec insistance 50 millions de dollars. « Seuls toi, moi et Eddie savons vraiment ce qui s’est passé cette nuit-là. Ta version des événements est un mensonge. Tu es une honte pour le mouvement #MeToo » a-t-il jeté à la figure de la jeune fille.

Commentaires Facebook