Accueil International

Décès d’Arafat DJ : « je faisais tout pour l’accompagner, mais il m’éloignait de lui », la dernière personne à avoir parlé avec Arafat DJ se prononce

Décès d'Arafat DJ :
Décès d'Arafat DJ je faisais tout pour l'accompagner, mais il m'éloignait de lui, la dernière personne à avoir parlé avec Arafat DJ se prononce

Il est l’un des dernières personnes à avoir vu Arafat DJ vivant. Mais il était le seul à lui parler. Il s’agit de PK La Dose, l’un des lieutenants d’Arafat DJ, qui était avec ce dernier dans les dernières heures avant sa mort. Très affecté, ce dernier se confie dans des propos rapportés par afrique-sur7.fr.

Témoignage

 »Je suis un ami d’enfance de Dj Arafat. Et un jour, mon ami m’a appelé pour me dire qu’il n’avait plus confiance en personne. Il m’a demandé de quitter mon boulot pour venir rester auprès de lui. Cela faisait près de 8 mois que j’étais avec lui », a-t-il raconté d’entrée avant d’ajouter que  »le jour de l’accident, j’étais à Blauckoss en famille, et il m’a appelé pour me demander de le rejoindre dans une cave à Angré 7è tranche. Je suis arrivé…Nous n’avons pas bu assez mais il ne faisait que parler de Dieu… », a révélé le lieutenant de Dj Arafat. Poursuivant, Pk la dose a affirmé que pendant qu’ils étaient tranquillement assis dans la cave, le boss de la Yorogang a eu une envie soudaine de prendre la moto.  »Nous étions autour de 21 heures 30. Mon ami d’enfance m’a dit qu’il veut prendre un peu d’air avec sa moto, comme il avait l’habitude de le faire. Je lui ai demandé de prendre son casque. Il m’a dit que s’il prend le casque, le vent ne va pas bien le souffler. Et moi, je lui ai dit d’attendre pour que je puisse voir si la voie est libre. Il m’a demandé d’aller plutôt chercher son téléphone dans la cave », a-t-il confié.

Lire aussi  DJ Arafat : « Les gros bras de Safarel ont agressé Ali le Code »

Puis de témoigner : « En fait, il faisait tout pour m’éloigner comme s’il sentait qu’il allait lui arriver un truc. Et quand je suis allé prendre le téléphone, il était déjà parti avec sa moto. Le temps que je cours vers lui, l’accident s’était déjà produit », a révélé Pk la dose qui a ajouté qu’il était dans l’ambulance qui a conduit Arafat aux urgences à la Polyclinique des 2 plateaux.  »Lorsque nous sommes arrivés à l’hôpital, les médecins sont arrivés. Ils lui ont mis le gaz à oxygène et l’ont emmené dans la salle d’urgence et ça a été la dernière fois que j’ai vu mon ami (…) Nous sommes arrivés à la polyclinique à minuit 30. Il n’y avait personne. La première personne que j’ai appelée, c’était Olo. Et après, sa femme est arrivée, et les gens ont commencé à venir à l’hôpital », va-t-il conclure.

Commentaires Facebook