Accueil International

Côte d’ivoire – Divorce : L’ex-belle mère de Max Gradel sort de son silence

Côte d'ivoire - Divorce : L'ex-belle mère de Max Gradel sort de son silence | Benin Times
Côte d'ivoire - Divorce: La belle-mère de Max Gradel sort de son silence

Max Gradel ne finit pas de faire parler de lui. Après sa rupture avec Flora Kanel Bougouleï, fille de l’artiste défunt Dickaël Liadé, son ex-belle mère est sortie de son silence.

Selon Mme Sié Clémentine, le footballeur international ivoirien Max Gradel aurait abandonné sa fille tout simplement. « J’ai vu dans des médias l’affaire du divorce de Max Gradel d’avec ma fille. Je tiens à rectifier certaines choses. Ma fille s’est mariée avec Max en 2007.

Elle venait juste de finir l’université. En 2012, ils ont eu leur première fille. Et en 2015, ils ont leur deuxième enfant, le garçon. C’est cette même année que la Côte d’Ivoire a gagné la CAN (Coupe d’Afrique des nations).

Lire aussi  Van Damme : « Les USA doivent se rendre à Moscou, boire de la vodka avec Poutine et faire la paix»

Nous avions beaucoup prié pour cette CAN. Mais dès qu’ils ont eu la coupe, Max est tombé sur une Malienne et a décidé de la doter. Il a appelé ma fille pour lui dire qu’il allait doter une autre femme », a exposé l’ex-belle mère de Gradel dans une vidéo parue sur les réseaux sociaux. Elle ajoute encore « Ma fille a failli mourir.

Heureusement sa petite sœur était là, et l’a secourue. J’ai prié, mais j’ai appris plus tard qu’ils ont divorcé. C’est la volonté de Dieu. Mais il n’a pas dit son dernier mot.

Pour Dame Sié Clémentine, Max Gradel a fait preuve « d’ingratitude » en quittant sa fille encore sous le choc de cette rupture. Elle dit ceci « Max, je ne le considère pas comme mon beau-fils, mais comme mon propre fils (…) Il n’était pas encore professionnel quand il a approché ma fille. Nous avons prié pour lui.

Lire aussi  Mercato : Sessi d’Almeida en France ?

Il s’est même baptisé et donné à Dieu. Nos prières ont fait qu’il est rentré chez les Éléphants et aujourd’hui il nous jette. Quand ils ont gagné la coupe, il pouvait me présenter et dire voici ma belle mère, elle a prié pour moi, mais il ne l’a jamais fait ». Voici une déclaration qui pourrait susciter des rebonds les jours qui viennent.

Commentaires Facebook