Home International Annoncé en prison, Makosso répond depuis le Burkina

Annoncé en prison, Makosso répond depuis le Burkina

Côte d'Ivoire : annoncé en prison, Makosso répond depuis le Burkina
Côte d'Ivoire : annoncé en prison, Makosso répond depuis le Burkina

Annoncé depuis un moment en prison à la Maca, le Général Makosso a répondu à ses détracteurs depuis le Burkina. Pour celui-ci, seuls les pauvres vont en prison, même s’il a été aussi par le passé.

Le Général Makosso n’est pas en prison contrairement à ce que rapporte les rumeurs. C’est ce qui a été constaté après la réaction de ce dernier sur le sujet depuis le Burkina Faso. Il estime que des personnes n’arrêtent pas d’œuvrer jour et nuit juste pour le voir mort. En effet, la vidéo qui circule sur la toile est celle de 2015 où celui-ci a été en prison.

Lire aussi  Togo: Agbéyomé Kodjo met en place sa présidence

« C’est une vidéo qui date de 2015. J’ai fait deux fois la prison, la première fois j’y ai passé 15 mois et la seconde fois 12 jours. En 2001 de la prison 2011, lorsque je sortais de prison, des pasteurs sont allés voir le juge et ont fait des réunions pour que je sois gardé à la Maca. Les gens voulaient me détruire. J’ai souffert dans ma vie », a informé Makosso dans une vidéo en direct sur sa page Facebook.

En ce qui concerne la vidéo de sa sortie de prison, il dit avoir « déjà demandé pardon à l’archevêque Kassi d’Azito » avec qui il avait eu des différends. De même, le Général Makosso a renseigné avoir rétabli déjà de bonne relation avec l’auteur de la vidéo reprise sur les réseaux sociaux. « J’ai traversé et vécu tout ça, rien ne peut me faire peur encore. Même celui qui a fait la vidéo est aujourd’hui mon collaborateur. J’ai souffert avec les pasteurs. Des gens travaillent pour que je me retrouve en prison, des personnes rêvent de ma mort et le comble ce sont des pasteurs. Je suis au Burkina Faso entrain de compter mes offrandes », a-t-il expliqué.

Lire aussi  Coronavirus : « James Bond 007 » testé positif au virus

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here