Home International Coronavirus en Afrique : Kemi Seba critique l’OMS et analyse la situation

Coronavirus en Afrique : Kemi Seba critique l’OMS et analyse la situation

Coronavirus en Afrique : Kemi Seba critique l’OMS et analyse la situation
Coronavirus en Afrique : Kemi Seba critique l’OMS et analyse la situation

A travers un entretien accordé au site d’information Afrik.com, Kemi Seba, leader panafricaniste franco-béninois a fait un retour sur la crise du Coronavirus. Selon l’activiste, la situation est complexe et une analyse binaire ne saurait être faite. Face aux journalistes, l’activiste n’a manqué aucune occasion de formuler des critiques contre l’OMS qui, selon lui, fait du business en Afrique.

Le grand désastre annoncé en Afrique n’a pas été le constat fait sur le terrain. Le panafricaniste, Kemi Seba a tenu à faire certaines mises à jour et a analysé la situation face au Covid-19 en se référant aux réalités du terrain. D’abord pour lui, « les choses sont très complexes ». Formulant des critiques contre l’OMS et son patron, le Dr.Tedros Adhanom Ghebreyesus, Kemi Seba a insisté sur le fait que la situation sanitaire actuelle en Afrique, arrange selon lui les organisations internationales.

Lire aussi  Coronavirus: près de 50 000 morts aux États-Unis

A en croire Kemi Seba, il faut prendre en considération le risque de la maladie sur le continent africain, parce que les populations n’ont pas l’habitude d’aller chez les médecins en raison du manque de moyens. « Bon nombre de personnes qui sont malades ne vont pas toujours se signaler auprès des autorités médicales ou politique, ce qui fausse le terrain du risque de maladie », a-t-il laissé entendre.

Lire aussi  Coronavirus: le Real Madrid en deuil

Néanmoins, le panafricaniste a fait savoir que l’Afrique sera beaucoup plus épargnée par le coronavirus contrairement à d’autres régions du monde : « parce qu’il y a un phénomène chez nous qui s’appelle la résilience, quelque chose qui est plus que jamais présent chez notre peuple depuis l’esclavage, depuis la colonisation. On a cette capacité, dans la grandeur de notre peuple, à absorber les drames et absorber les épreuves et à devenir plus grand malgré celles-ci et à continuer notre vie ».” Toutefois, il appelle à ne pas minimiser les risques contre ce fléau mondial qu’est le coronavirus.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here