Home International Coronavirus : deux millions de masques dérobés en Espagne

Coronavirus : deux millions de masques dérobés en Espagne

Coronavirus : deux millions de masques dérobés en Espagne
Coronavirus : deux millions de masques dérobés en Espagne

Avec cette crise sanitaire de coronavirus, les vols de masques se font clairement observer, comme ce fut le cas en Espagne. Les dirigeants espagnols annoncent qu’un suspect a été appréhendé par la police. Ce dernier envisageait d’envoyer ces masques au Portugal.

La police espagnole a mis la main sur deux millions de masques volés. Ces masques étaient conservés dans un magasin rempli de cartons. Ce magasin se situe dans un bâtiment de Saint-Jacques-de-Compostelle, en Espagne. D’après les autorités, le vol est survenu au moment où le pays est sérieusement atteint par le Covid-19 et que la demande de masques se révélait forte. De sources gouvernementales, les masques volés seraient envoyés sur le marché portugais pour revente, par le soupçonné, un homme d’affaires espagnol.

Les masques étaient de type FFP2 et : «tout le matériel volé, dont la valeur approximative s’élève à 5 millions d’euros, a été extrait de ses boîtes et plastiques de protection dans le but de cacher son origine.» La police a trouvé d’énormes lots de cartons, de boîtes de masques et de gangs répartis dans un magasin. L’enquête suit son court mais «tout semble indiquer que le vol s’est produit quand la pandémie de coronavirus était déjà présente dans de nombreux pays et était considérée comme un problème de santé publique.»

La région de Galice fournit toujours des explications en ces termes :« les auteurs du vol étaient pleinement conscients qu’il s’agissait d’un matériel nécessaire dans la lutte contre la maladie et qu’il commençait déjà à se raréfier sur le marché.» Elle va encore plus loin en soulignant que :«De fait, ils l’ont fait avec le matériel qui rencontrait la plus forte demande et en ont laissé d’autres qui n’étaient pas autant demandés, comme des bottes ou des trousses à pharmacie.»

La police espagnole porte des soupçons sur une entreprise portugaise qui serait donc l’acquéreuse des masques volés. Elle appelle donc les autorités portugaises à une franche collaboration pour que mains soient mises sur ladite entreprise.

Pour rappel, plusieurs pays atteints du coronavirus souffrent d’un manque criard de masques de protection pour éviter la propagation du virus dont l’Espagne.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here