Home International Coronavirus: des fosses communes pour enterrer les morts

Coronavirus: des fosses communes pour enterrer les morts

Coronavirus: des fosses communes pour enterrer les morts
Coronavirus: des fosses communes pour enterrer les morts

Aux États-Unis, la crise sanitaire du coronavirus donne de l’effroi aux autorités. Compte tenu du grand nombre de décès qui s’observe dans le pays, Mark Lévine propose que les morts soient enterrés dans des fosses communes.

Avec cette crise sanitaire de coronavirus qui fait des ravages à travers le monde, aucun continent n’est épargné. En Europe, l’Italie est le pays qui a enregistré plus de décès dus au coronavirus, avec un bilan de décès estimé à (16523). Le week-end dernier, le nombre de décès a connu une chute, par contre hier, il a encore subi une augmentation avec un bilan estimé à 636 décès supplémentaires en 24 heures. Par ailleurs, aux États-Unis, le nombre de décès accélère, mais n’a pas encore dépassé celui de l’Italie. Il faut dire que les États-Unis ont déjà recensé plus de 10.000 décès et la ville de New-York a enregistré à elle seule, environ 3.500.

Dans le pays, l’excès du nombre de décès constitue une épée de Damoclès qui pèse sur les autorités. En effet, comme l’a fait savoir Mark Lévine, l’élu du nord de Manhatan, « cela se fera probablement en utilisant un parc municipal pour les enterrements (oui vous avez bien lu). Des tranchées seront creusées pour des rangées de 10 cercueils ». Présentement, le nombre considérable de décès ne permet pas aux pompes funèbres de faire face à la situation, car la majorité des pompes funèbres ne dispose pas assez de réfrigération. Alors, pour faire face à cette situation pénible, des camions sont sollicités pour stoker les corps qui s’accumulent de façon très rapide.

À noter que, la mairie a tenu à donner de l’éclaircissement suite aux propos de Mark Levine, en affirmant que pour le moment, les fosses communes n’ont pas été prévues. D’après les propos de Fréddi Goldstein, « nous (États-Unis NDLR) ne prévoyons pas actuellement d’utiliser des parcs comme cimetières ». Pour Marc Lévine, la hausse du nombre de décès ne s’observe pas uniquement dans les hôpitaux. Bien avant l’avènement du Covid-19, environ 20 à 25 personnes décèdent au quotidien, tandis que pour le moment, environ 200 à 215 personnes meurent.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here