Home International Confinées, oui… mais au travail

Confinées, oui… mais au travail

Confinées, oui… mais au travail
Confinées, oui… mais au travail

Dans une usine tunisienne, 150 personnes, des ouvrières pour la plupart, se sont enfermées avec de quoi vivre en quasi autarcie.

Leur objectif: continuer à fabriquer des masques et protections pour les soignants luttant contre le nouveau coronavirus.

« Nous sommes les seuls à fabriquer pour les hôpitaux tunisiens: on ne peut pas prendre le risque de contaminer l’usine », explique le directeur, Hamza Alouini. »

Selon la direction, plusieurs dispositions ont été prises pour améliorer le quotidien à huis clos : un dortoir pour les hommes, différents dortoirs pour les femmes selon les services, un espace pour jouer au football, aux cartes… L’objectif ? Tenir un mois « On ne pourra pas faire plus », a de toute façon prévenu le directeur. Et pour cause : l’entreprise n’aura pas la trésorerie pour continuer cette opération coûteuse. Et poursuivre ce confinement pourrait avoir un impact sur le moral des employés. En attendant, leur sacrifice tombe à pic : le pays a détecté 173 cas du nouveau coronavirus depuis début mars, dont cinq décès selon le ministère de la Santé.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here