Accueil International

Cameroun: Samuel Eto’o parle de son histoire avec cette vendeuse de beignets

Cameroun: Samuel Eto'o parle de son histoire avec cette vendeuse de beignets | Benin Times
Cameroun: Samuel Eto'o parle de son histoire avec cette vendeuse de beignets

On a toujours à en dire sur Samuel Eto’o. Footballeur internationale à la retraite depuis peu, la légende camerounaise est un exemple à suivre pour les jeunes footballeurs.

Le lion indomptable n’oublie ses origines malgré sa fortune. Il n’oublie pas ses moments d’infortune quand il rentre à Douala. Samuel Eto’o a raconté une petite histoire au cours d’un entretien accordé à Griffe de Pro depuis quelques années. « J’aime beaucoup les fruits et les légumes. Parfois, je mange les plats de chez nous.  

Il y a une maman dans mon quartier d’où je viens à New bell, qui maintenait son business. Car j’allais manger mes beignets et haricots là-bas au moins deux fois par an mais son business continue par tourner depuis tout ce temps, introduit Samuel Eto’o.  J’aimais ce qu’elle faisait et j’apportais le soutien nécessaire pour qu’elle continue par vendre sans se soucier des sous mais d’apporter juste la qualité. C’était très bien.

Lire aussi  People : Quand Kate Middleton et le Prince Williams empruntent un vol commercial pour rentrer au Palais

Quand je repars au Cameroun, je vais au quartier et je m’asseyais avec des amis, il y a d’autres que je ne connais pas et je mange.  On mangeait et on discutait de tout.  Cela surprenait toujours mes amis qui disaient : Samuel Eto’o pourquoi tu peux t’asseoir à un endroit comme ça et manger ? Je leur dit que cet endroit me rappelle pleins de souvenirs et me rappelle que je dois avoir les pieds sur terre.  Car, je suis parti de là » a-t-il évoqué.

Lire aussi  Fayulu : «Nous continuons à nous battre pour que le peuple recouvre sa victoire»

Samuel Eto’o jouit pour le moment de ses vacances avant de se reconvertir. La légende espère porter le manteau d’un grand entraîneur pour remporter la coupe avec un grand club européen. Les jours qui suivront nous éclairont davantage sur son rêve.

Commentaires Facebook