Accueil International

Budget primitif de la capitale gabonaise : 27,9 milliards de FCFA pour insuffler une dynamique à Libreville

Budget primitif de la capitale gabonaise : 27,9 milliards de FCFA pour insuffler une dynamique à Libreville | Benin Times
Budget primitif de la capitale gabonaise : 27,9 milliards de FCFA pour insuffler une dynamique à Libreville

Le Conseil municipal de Libreville a lancé, l’examen du projet de budget primitif de l’exercice 2019 évalué à près de 28 milliards de francs CFA. C’était le mercredi 10 juillet 2019 à Libreville.

Avec ces ressources, Léandre Nzué, maire de la capitale gabonaise, devrait réaliser quatre mois après son élection à la tête dudit conseil, ses ambitions. Léandre Nzué nourrit de grandes ambitions pour Libreville.

Le patron de l’hôtel de ville veut en faire «une ville propre, belle, attrayante et prospère, grâce à la mise en œuvre de politiques publiques municipales dynamiques au service des populations».

Mais pour y parvenir, il lui faudra des moyens financiers. C’est dans cette dynamique que le projet de budget primitif de l’exercice 2019 a été arrêté en recettes et en dépenses à 27,9 milliards de FCFA, soit une augmentation de plus de 400 millions de FCFA.

Proposé à l’examen des membres du Conseil municipal, ce projet de budget est fondé sur sept axes, a informé l’édile de Libreville. Il s’agit notamment du règlement pérenne des salaires et des cotisations à la CNSS, CNAMGS et CPPF (17,7 milliards de FCFA), du fonctionnement de l’institution municipale (2,1 milliards).

Lire aussi  Soudan du Sud: Deux ans de prison pour un défenseur des droits de l'homme

Aussi, évoque-t-on la propreté et l’assainissement de la capitale (2,05 milliards), de la construction du complexe municipal (350 millions), du financement des missions de proximité des mairies d’arrondissement (600 millions).

En outre, on peut citer l’exécution des travaux de gros entretiens du bâtiment abritant la mairie centrale (800 millions) et de l’acquisition des moyens roulants pour les membres du bureau du Conseil, des conseils d’arrondissement et pour les services opérationnels chargés de la liquidation des recettes et des contrôles (900 millions).

Cependant, pour le maire de Libreville, même adopté à l’unanimité le vendredi 12 juillet 2019, ce budget ne permettra pas de couvrir toutes les dépenses, donc de réaliser ses ambitions pour la commune.

Lire aussi  Il sort de la bouche d’égout et est percuté à la tête par une voiture

Pour cela, il a annoncé à cet effet «davantage d’efforts dans la mobilisation des ressources propres de la commune de Libreville d’une part, et à une maîtrise accrue des dépenses d’autre part».

Dans cette perspective, l’équipe de Léandre NZué s’est résolue à faire des efforts dans la mobilisation des ressources propres et dans la maîtrise des dépenses. Ce, afin de mener à bien les projets au service des Librevillois.

Par ailleurs, la mairie de Libreville entend s’attaquer aux chantiers relatifs, entre autres, à la propreté, l’assainissement, la lutte contre l’incivisme, l’occupation anarchique et illicite du domaine municipal…

Par Esther Raimatou LARE, correspondante au Gabon



Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Benin 24 ». Benin Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook